I. resume synthetique








télécharger 54.87 Kb.
titreI. resume synthetique
date de publication23.10.2016
taille54.87 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > documents > Documentos

PNUD Maroc

Pays : Royaume du Maroc

PERFORMANCE DU PROGRAMME DE PAYS – RESUME1

Période de Reporting : 2007-2011




I. RESUME SYNTHETIQUE


Durant le cycle 2007-2011, le focus a été mis sur la promotion des OMD. En capitalisant sur les conclusions du rapport National OMD et les Rapports sur le développement Humain, le PNUD a conduit un plan de plaidoyer qui a été couronné par le lancement de la campagne de communications 8 pour 8 mobilisant les agences des NU et l’ensemble des partenaires du Gouvernement, du parlement, secteur privé, ONGs et médias afin de placer l’atteinte des OMD au cœur de l’Agenda politique du Maroc . Le PNUD a contribué à l’élaboration d’un cadre stratégique de réduction de la pauvreté et au développement des capacités des institutions nationales en matière de suivi-évaluation du développement humain, de gouvernance démocratique, d'amélioration de la coordination de l'aide et la mesure de la contribution des organisations de la Société Civile à l'effort de développement humain. Le PNUD a réussi à étendre et renforcer son réseau de partenaires aux niveaux national et régional et jouit de la confiance des partenaires clés du développement au Maroc. Les efforts de développement des capacités ont permis aux acteurs locaux ciblés de disposer des informations et des capacités de plaidoyer pour une meilleure prise en compte des priorités de leurs territoires dans les stratégies et politiques sectorielles tel est le cas de la Charte Nationale de l’Environnement et Développement Durable, la Stratégie de régionalisation de la politique des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique, et la Stratégie Nationale de la Jeunesse. Le focus sur les OMD a été également renforcé au niveau décentralisé à travers les plans communaux et municipaux de développement. Le succès des premiers Plans Communaux de Développement a permis d’engager un processus de généralisation de cette démarche à l’ensemble des 120 communes oasiennes du Maroc et de l’étendre aux communes de plus de 35000 habitants dans le cadre du programme Art-Gold.

Le PNUD a appuyé le programme de modernisation de l’Etat Civil et l’expérimentation de son application dans la plus grande agglomération du pays. Ce modèle a permis de renforcer la prise de conscience au niveau national et local de la nécessité d’activer la mise en œuvre du concept du e-gouvernement visant à améliorer l’efficacité et le ciblage de l’action publique, et la qualité des services fournis aux citoyens. L’appui du PNUD au dialogue national sur la lutte contre la corruption a contribué à activer le chantier national des réformes institutionnelles et législatives dans ce domaine.

Les résultats des études et les projets engagés en matière d’adaptation-atténuation au Changement Climatique ont permis d’accompagner les préparations des Conférences de Parties de Copenhague et de Cancun et de créer un momentum national sur le changement climatique et d’appuyer l’élaboration et l’activation de la mise en œuvre du Plan Climat National. Les programmes engagés par le PNUD dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et d’efficacité énergétiques ont été capitalisés dans le cadre de la Politique Nationale de l’Energie. Les efforts de préservation des ressources naturelles initiés durant le cycle 2007-2011 ont permis de créer une réelle prise de conscience quant à l’importance de la valorisation de la diversité biologique et du patrimoine culturel en tant que vecteur de développement et de lutte contre la pauvreté. Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, le PNUD Maroc a contribué activement avec Bureau Régional pour les Pays Arabes à l’Initiative Arabe pour la Résilience au Changement Climatique qui a pu mobiliser plusieurs gouvernements et acteurs arabes et d’établir un consensus sur les priorités de partenariat interarabe dans les domaines d’adaptation et d’atténuation. Les approches décentralisées et communautaires au changement climatique développées au Maroc ont fait l’objet d’échanges avec d’autres pays arabes et de l’Afrique à travers le partenariat avec le Dryland Developement Center et le projet d’Adaptation Communautaire. Le programme ArtGold a permis de créer des opportunités de renforcer les capacités en matière de coopération décentralisées Nord-Sud-Sud. Le PNUD a consolidé, durant ce cycle, sa coopération avec le gouvernement central et les autorités et collectivités locales. Il a œuvré à renforcer la cohésion avec les agences du Systèmes des Nations Unies et autres agences de développement (BAfD, UE, AFD, Italie, Japon…) en mettant en place le concept de « zones de convergence » visant à unir les efforts et les synergies sur un même territoire tel est el cas des oasis.

II: Country Programme Performance Summary



Outcome

Total Expenditure

Key Indicators of outcome

Progress made against key indicators

Outcome 1 : LE GOUVERNEMENT INTEGRE DANS SES REFORMES ET POLITIQUES NATIONALES LES PRIORITES LIEES A L'ACCELERATION DE L'ATTEINTE DES OMDs ET LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE



24 213 282 $

  • Degré d'intégration des OMDs et des dispositions des conventions internationales de développement durable au sein des politiques, stratégies, plans et réglementation nationales




  • Rapports National OMDs 2007 et 2009 élaborés et largement diffusés auprès des principaux partenaires,

  • Plan plaidoyer et communication 8/8 pour activation des OMDs lancé en étroite collaboration étroite avec les agences des NU avec une large mobilisation politique, médias, universités, artistes

  • Etude sur les droits économiques et socioculturels élaborée en 2010

  • Appui à l’élaboration du Rapport parallèle de la société sur les OMD

  • Dialogue national des jeunes autour des OMD à travers lequel 40 000 Jeunes filles et garçons ont été impliqués

  • Une stratégie nationale intégrée de la jeunesse est formulé en incorporant les priorités OMD




  • Commission Nationale d’élimination des PCBs institutionnalisée et plan d’élimination élaboré; partenariat avec ONUDI renforcé pour mise en place plateforme de démantèlement,

  • Seconde Communication Nationale CC largement diffusée et utilisée comme outil plaidoyer pour la préparation de Copenhague et Cancun ; PNUD mandaté pour élaboration de la TCN et TDRs en cours d élaboration,

  • CC intégré dans le projet de charte nationale de l’environnement et Développement Durable dans la politique de l’Energie et la Vision Tourisme 2020 ; Plan Climat National validé et initié,

  • Loi EE validée ; Cellule juridique EE dans le bâtiment mise en place au sein de l’agence nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique ; études et consultations nécessaires pour élaboration des normes réalisées.

  • Degré mobilisation et engagement des différents acteurs du développement social autour du Cadre Fédérateur de Réduction de la Pauvreté

  • Cadre Stratégique de Réduction de la Pauvreté (CSRP) adopté de manière consensuelle et principales conclusions intégrées dans la revue de l’initiative Nationale de Développement Humain

  • Deux documents stratégiques ont été élaborés sur 1) l’impact des politiques publiques sur la pauvreté, 2) volet conceptuel de la pauvreté




  • Nb outils de planification et de suivi de la Gouvernance et du développement Humain mis en place au sein des institutions nationales

  • Un référentiel de suivi et d'évaluation de la gouvernance est développé; (iii) Les outils et recommandations produites par l'ONDH sont diffusés auprès du Gouvernement et intégré dans les politiques publiques - iv) 5 sections de famille pilotes appliquent effectivement le code de la famille reformé

  • La GAR introduite dans l’ensemble des programmes et projets PNUD. Les partenaires PNUD du gouvernement et de la société civile disposent des outils GAR sensible au genre

  • Système d’information géographique pour harmonisation de l’aide au développement mis en place




  • % de baisse du Taux de Mortalité Maternelle et Infantile.




Un cahier des charges pour la restructuration du système national d’information sur la mortalité maternelle et infantile a été développé et un marché est en cours de lancement .

Ouctome 2: LES ACTEURS LOCAUX ET DECENTRALISES DISPOSENT DES CONNAISSANCES, DES COMPETENCES ET DES OUTILS DE BASE POUR UN DEVELOPPEMENT TERRITORIAL HUMAIN DURABLE




22 494 399 $


* Degré avec lequel les institutions et acteurs locaux disposent de compétences et de moyens pour intégrer les concepts de développement durable sensible au genre dans la planification stratégique et la mise en œuvre des plans de développement.

* Nb d ‘équipes dédiées à la mise en œuvre des plans stratégiques décentralisées mises en place et fonctionnelles

* Nb de structures communautaires organisées mises en place et fonctionnelle

 * Nb d’outils d’aide à la planification stratégique et sa mise en œuvre élaborée et appropriée

*Degré de dynamisation du secteur privé dans les zones d'interventions via la promotion de l'investissement, la création de créneaux novateurs et l'augmentation de l'accès à l'emploi et aux opportunités génératrices de revenus

* Nombre de plans décentralisés intégrant les OMDs et les dispositions clés des conventions relatives au développement durable, sensibles au genre élaborés et initiés

  • 20 Plans Communaux de Développement (intégrant les priorités des OMDs engagés et stratégie de généralisation au zones oasiennes et communes de plus de 35000 habitants initiée.

  • dans les 20 communes ciblées les SIC sont en cours de mise en place.




  • Dans 7 communes oasiennes : la mise en œuvre des priorités des PCDs (ie. Plans de réduction du taux de dégradation des sols  ; Plan adaptation au CC, rationalisation de l'eau, valorisation de la BD et amélioration du niveau de vie des populations sont initiées

  • l'approche d'intercommunalité est initiée à travers les Groupes d’Intérêt Economique (GIE), les circuits d’écotourisme, gestion d’assainissement liquide et solide.

Etat Civil :

  • Chantier d’informatisation des données de l’Etat civil de la Région du Grand Casablanca lancé et en cours de finalisation. Feuille de route pour la généralisation élaborée et validée.

  • Etudes sur la modernisation de la Gestion des RH des collectivités Locales élaborée, Guide de la stratégie nationale

  • Lancement d'une stratégie de modernisation des RH des collectivités locales (CL) dans le cadre du programme d'appui à la décentralisation 2015.

  • les partenaires disposent de d’outils de gestion des RH, d'affaires juridiques, et d'urbanisme, notamment: un guide de la stratégie nationale du développement urbain; une stratégie de modernisation des RH des collectivités locales (CL); l'inventaire des équipements de ville; manuel d'appel à projets des villes;




Priorités de la Stratégie Nationale des Plantes Aromatiques et Médicinales initiées : i) développement de la population locale ; ii) valorisation de la filière PAM spontanée ; iii) partage équitable des ressources PAM au profit des populations locales ; iv) gestion durable des ressources naturelles et conservation de l’environnement :

  • Document du projet élaboré, validé par les partenaires et le GEF,

  • Un concept de certification intégrant l’exploitation durable et partage équitable adopté (FairWild),

  • Ressources et partenaires mobilisés.

Deux modèles de gestion participative et intégrée des Forêts élaborés,

  • Les études thématiques et consultations nécessaires réalisées et validées,

  • Processus de certification de gestion forestière engagé,

Usagers de la forêt organisés en associations et partenaires de la gestion forestière.


Pratique de transhumance valorisée pour une meilleure protection / conservation de la diversité biologique;

  • Les populations des transhumants sont structurées en organisations pastorales disposant des capacités de gestion des conflits / de gestion rationnelle et valorisation des ressources naturelles / d’accès et gestion de mécanismes de financements novateurs (fonds renouvelables) / accès aux services de santé et éducation

  • Texte réglementaire pour la sécurisation du foncier pastoral élaboré et mis dans le processus d’adoption,

  • Centre d’information sur la transhumance et biodiversité mis en place,

  • Stratégie de durabilité et généralisation élaborée et initiée dans le cadre du Plan Maroc vert et des Plans Communaux de développement, un Comité Provincial de Veille à la durabilité et à la préservation des acquis et des orientations du projet CBTHA et institutionnalisé par arrêté du Gouverneur.

Le concept Maison Energie est intégré dans au moins 3 plans de développement régionaux : un document de projet élaboré et partenariats négociés.

Initiatives privées :

  • Des filières de produits du terroir (couscous, datte, vannerie, tentes) sont en train de se mettre en place dans la zone des Oasis du Sud, ce qui contribue à la création d’emploi et d’AGR, notamment pour les femmes.

  • La structuration du produit touristique sur la base d’une stratégie de développement d’un tourisme durable oasien, a apporté un grand dynamisme local et à la création d’emploi (guide locaux, transport local en calèche, gite) .

  • Le développement des filières de produits du terroir et du tourisme sont étroitement liés dès lors que la commercialisation des produits du terroirs est aussi assurée par le secteur touristique.

OUCOME 3 : LES INSTITUTIONS NATIONALES ET LA SOCIETE CIVILE SONT DOTEES D'OUTILS D'ANALYSES, DE COMMUNICATION ET DE PLAIDOYER SUR LE DEVELOPPEMENT HUMAIN DURABLE




3 014 839 $


  • Degré de participation de la société civile et des institutions nationales

  • Nb recommandations/ évaluations & analyses /propositions émises par les instances non-gouvernementales et autres institutions nationales dans les domaines du DH, OMD et CC


Indice de la société civile est initié et encours de finalisation permettant l’évaluation de l’apport de la société civile dans le développement humain et la gouvernance


  • 46 associations sont dotées des capacités et outils de management des projets en appui à la mise en œuvre de l’INDH




  • 21 projets avec des associations actives dans le domaine de l’environnement et développement durable ont été financés dans le cadre d’un programme conjoint le PMF-FEM/PNUD et ses partenaires nationaux (ADS/SEEE) afin de tester des approches novatrices (en particulier dans la mise en œuvre des Conventions sur la Biodiversité, la Désertification, les Changements Climatiques, les Polluants Organiques Persistants et les Eaux Internationales).




  • Implication d’un nombre important de la société civile dans la formulation des rapports, études et évaluation du plan cadre du pays (CPAP, UNDAF, Rapport OMD,etc



Summary of evaluation findings (e.g. from outcome and project evaluations, UNDAF reviews, and other assessments)
La revue à mi-parcours du CPAP 2007-2011 et le processus du CCA-UNDAF (2012-2016) ont permis de mettre en exergue les défis du développement du Maroc dont notamment :

  • Le manque de coordination et de cohérence entre les politiques et stratégies sectorielles,

  • La difficulté de mise en œuvre des politiques nationales au niveau territorial,

  • La complexité de la réduction de la mortalité maternelle et de l’amélioration de la qualité de l’éducation dans les zones les plus vulnérables,

Ces évaluations ont également mis le doigt sur la vulnérabilité des écosystèmes et des ressources naturelles face à une urbanisme souvent concentrée sur les grandes agglomérations, aux développement industriel et agricole. Cette vulnérabilité est exacerbée par les phénomènes de désertification et de changement climatique.
Les évaluations de certains projets (notamment projets « transhumance et biodiversité », « Plan de lutte contre la pauvreté, désertification et sécheresse ») ont confirmé la pertinence des approches participatives et de proximité à base communautaire en terme d’impacts mesurables sur le terrain. Ces évaluations ont également relevé les limites de ces démarches en matière de durabilité et de passage à l’échelle. C’est dans ce cadre que le cycle 2007-2011 s’est concentré à renforcer l’institutionnalisation de la planification locale de proximité dans le cadre des Plans Communaux de Développement qui représentent un outil de planification réglementaire permettant aux populations locales de participer activement à l’identification de leurs droits et priorités et au processus de planification et de mise en œuvre du développement de leur territoire.
La revue à mi-parcours du CPAP 2007-2011 a relevé des opportunités de capitalisation des enseignements et des connaissances issues des expériences ainsi que de possibilités de convergence et de cohérence entre les différents programmes et projets. A la lumière de ce constat, le nombre d’Effets du CPAP à été ramené de 14 à huit puis à trois. Cette réduction est destinée à opérer une plus grande concentration et une meilleure interaction entre projets et les équipes chargées de leur mise en œuvre, contribuant à la réalisation du même effet et donc à un plus grand impact.  La revue a également relevé que la coordination et la convergence entre les programmes/projets du CPAP constituent la base pour la rationalisation des interventions dans le cadre de « one programme approach ».
La Revue à mi-parcours de l’UNDAF a également identifié les limites du système de suivi-évaluation inter-agences en remettant en cause le manque de précision des « effets » et le manque de clarté des responsabilités des différents partenaires. La faiblesse des « baselines » et des indicateurs « d’effet » et des moyens de vérifications pertinents a été particulièrement soulevé comme une contrainte majeure.

Les revues annuelles des projets inter-agences ont confirmé la pertinence du concept de « zones de convergence » visant à unir les efforts et les synergies de l’ensemble des partenaires sur un même territoire tel est el cas des oasis. Ces conclusions confortent le rôle central du PNUD en matière de développement de partenariats innovants et multiples. Cette démarche a été reprise dans le cadre de l’UNDAF 2012-2016.


III. Country Programme Resources

Focus Area

Programme Expenditure ($)

% of Total




Regular (TRAC)

Other

Total




Poverty and MDGs







5 157

9%

Democratic Governance







23 334

42%

Crisis Prevention and Recovery







0

0%

Environment and Sustainable Development







27 580

49%

Total







56 071

100%




Data sources: (please indicate the main sources from which data were obtained for this report.)


Evaluations and project reports; ROAR





1 This assessment of results is to be prepared only in the absence of a completed Assessment of Development Results (ADR) for the cycle.


similaire:

I. resume synthetique iconRésumé introduction

I. resume synthetique iconRésumé Identification 1

I. resume synthetique iconLe résumé de projet V

I. resume synthetique iconRésumé VII

I. resume synthetique iconParcours Résumé

I. resume synthetique iconRÉsumé du projet 5

I. resume synthetique iconRésumé du projet

I. resume synthetique iconRésumé du budget

I. resume synthetique iconRésumé Général

I. resume synthetique iconRésumé du budget








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com