Concours de start-up








télécharger 73.58 Kb.
titreConcours de start-up
date de publication02.11.2016
taille73.58 Kb.
typeCours
e.21-bal.com > documents > Cours

CONCOURS DE START-UP



4ÈME ÉDITION

21 et 22 mars 2016

Événement organisé par :



En collaboration avec :






Conventiond’affairesCanadaFranceConcoursStartUpSmartCityBigDataInnovationCréationApplicationInternetofThingsCloudTICEntrepriseConventionaffairesCanadaFranceInvestirImplantationAcquisitionConcoursStartUpSmartCityBigDataCloudComputingInternetofThingsInnovationTICApplicationCréationApplicationConventiond’affairesCanadaFranceConcoursStartUpSmartCityBigDataInnovationCréationApplicationInternetofThingsCloudTICEntrepriseConventionaffairesCanadaFranceInvestirImplantationAcquisitionConcoursStartUpSmartCityBigDataCloudComputingInternetofThingsInnovationTICApplicationCréationConventiond’affairesCanadaFranceConcoursStartUpSmartCityBigDataInnovationCréationApplicationInternetofThingsCloudIOTFranceCanghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm


Contexte



La Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada reçoit de nombreuses demandes de renseignements et d’accompagnement concernant des projets d’implantation de part et d’autre de l’Atlantique.
Afin de répondre à ces demandes et forte de son important réseau au sein de la communauté d’affaires franco-canadienne, la Chambre organise depuis 2013 la Convention d’affaires Canada-France. Cet événement regroupe les spécialistes à même de conseiller et les entrepreneurs à même de témoigner.
L’objectif est d’informer et d’apporter des conseils pratiques aux entrepreneurs afin d’assurer la réussite de leur implantation en France ou au Canada.
Le succès croissant de cet événement démontre qu’il répond à un réel besoin de la part des entreprises, aussi bien françaises que canadiennes.

L’édition 2015 en bref : un vif succès !


  • Plus de 250 participants canadiens et français !

  • 34 intervenants (5 conférenciers + 29 panélistes)

  • Des ateliers sur les aspects fiscaux, légaux, les ressources humaines, le financement, l’acquisition et l’exportation en France et au Canada.

  • 5 conférences, 6 ateliers et les témoignages d’entreprises à succès : Savoir-faire Linux, HSBC, Eurovia, Richter, Alstom Transport, Accuracy, Odotech …


Des invités de marque tels que Son Excellence M. Nicolas Chapuis, Ambassadeur de France au Canada et M. Pierre Marc Johnson qui a donné sa vision et a informé de la direction que prennent les négociations sur l’accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.
Dans le cadre de la 4ème édition de la Convention d’affaires Canada-France qui portera principalement sur les Technologies de l’information ainsi que la Ville intelligente, la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada organise un concours de Start-up dont l’objectif est de soutenir des entrepreneurs français et canadiens s’impliquant dans la création d'entreprises à contenu innovant. Seront retenues les entreprises œuvrant dans les secteurs du Numérique, Santé, Finance, Banque et Assurances, Ressources Humaines et Transport/Ville intelligente. Ces entrepreneurs se verront offrir la possibilité de participer à un concours de pitch face à un jury composé de professionnels, issus des milieux du financement et de l’accompagnement des entreprises innovantes, ainsi que d’entrepreneurs. Ils auront également la possibilité de promouvoir leur entreprise et leur produit et/ou service devant des décideurs et institutionnels provenant des deux côtés de l’Atlantique.

Convention d’affaires canada-France 2016

-concours de start up-

Démontrez le potentiel de votre entreprise auprès un jury d’experts, mesurez-vous a d’autres entrepreneurs, retenez l’avis des investisseurs et remportez le concours de start-up !

 Comment participer?

Pour participer, il vous suffit de déposer votre candidature en remplissant le formulaire ci-après. Sur confirmation de votre participation, vous devrez nous adresser une présentation vidéo, n’excédant pas 30 secondes, résumant votre produit et/ou service.

Important : Vous avez jusqu'au 5 février 2016 pour procéder à votre inscription au concours et soumettre votre vidéo. Veuillez noter que la participation au concours est strictement limitée à une seule participation par entreprise.

Déroulement

 Round 1 : Saison régulière (sélection)

Les vidéos des entreprises sélectionnées seront mises en ligne via le site internet de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada et seront soumises au vote du public. 5 entreprises finalistes sélectionnées par le public, seront qualifiées pour les play-offs, qui auront lieu le lundi 21 mars 2016, durant la Convention d’affaires Canada-France à Montréal, Québec, Canada. Ces 5 entreprises seront contactées le 26 février 2016 afin d’intégrer la phase finale du concours de Start-up.

 Round 2 : Play-offs (finale)

Les 5 finalistes seront invités le lundi 21 mars 2016 à un entretien composé d'un pitch de 5 minutes maximum (la présentation pourra être adossée à un support projeté de type présentation PowerPoint) et d’une séance de questions/ réponses de 15-20 mn adossées au dossier préalablement remis au jury. Le jury est composé de professionnels issus des milieux du financement et de l’accompagnement des entreprises innovantes ainsi que d’entrepreneurs.

Les critères principaux seront basés sur le développement et l’utilisation des nouvelles technologies, le potentiel de croissance de votre produit ou service, la pertinence du lien entre le Canada et la France, la qualité de la présentation et l’originalité du contenu et de la forme.


Convention d’affaires canada-France 2016

-Dossier DE CANDIDATURE Entrepreneur concours de start up-

Dossier à envoyer par courriel à consulting@ccifcmtl.ca avant le 5 février 2016




I – Informations sur le candidat
Nom :      

Prénom :      

Date de naissance (jj/MM/aaaa) :     

Adresse :     

Ville :       Code Postal :      Pays :     

N° de téléphone :     

Courriel :      Site internet de l’entreprise :     
Comment avez-vous connu le concours de Start-up ?

     
II – Description du projet
Résumé du projet

Minimum 300 caractères, maximum 1000 caractères. Attention ce résumé est non-confidentiel, il pourra être utilisé par les organisateurs pour communiquer sur le projet dans le cadre du concours.
     

III – Marché et offre actuelle
     

IV – Offre proposée
Description du produit, service ou procédé, les applications visées, le caractère innovant par rapport à l’offre existante…
     
V – Eléments de différenciation du projet
Avantages concurrentiels et si applicable, éléments de protection (barrières à l’entrée, propriété intellectuelle, liberté d’exploitation, éventuels risques de contrefaçon, aspects réglementaires)
     
VI – Equipe
Compétences et expériences du candidat et des membres de l’équipe, adéquation aux besoins du projet. En cas de candidature collective, le dossier devra désigner clairement un des participants comme candidat au concours.
     
VII – Perspectives financières

Ventes, marge et charges…
     

VIII – Besoins que couvrirait le financement
 Partenariat
 Financement
 Client
 Fournisseur
 Autres : Préciser      

Règlement du concours
Article 1 : Objet du concours
La Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada, ayant son siège social au 1455 rue Drummond, Bureau 2B, Montréal, QC, H3G 1W3, Canada, dûment représentée par sa Directrice Générale,
Autorisé à agir aux présentes
Ci-après dénommée la « CCIFC »
Dans le cadre de la 4ème Édition de la Convention d’affaires Canada-France,
Organisent un concours dont l’objectif est de soutenir des entrepreneurs français et canadiens s’impliquant dans la création d'entreprises à contenu innovant.
Article 2 : Personnes pouvant participer
La participation au concours est gratuite et ouverte à toute entreprise innovante dans les conditions suivantes (ci-après dénommées “les participants”) :

  • dont l’un des dirigeants de la société participant au concours devra être présent lors de la présentation devant le jury le lundi 21 mars 2016, et lors de la remise des prix à Montréal le même jour.

  • dont l’entreprise possède moins de 5 ans d’existence.

  • dont l’entreprise est composée de moins de 10 employés.

  • dont l’entreprise a levé moins de 5 millions d’Euros/ 7.5 millions de Dollars canadiens en Fonds Propres.

  • dont le fondateur est l’actuel dirigeant

  • dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur, ou égal à 1, 000,000 Euros/ 1, 500,000 Dollars canadiens.

La participation au concours est strictement limitée à une seule participation par entreprise. . Chaque projet peut être porté par plusieurs personnes physiques, dont une seule peut être candidate; les autres personnes physiques constituent l’équipe décrite dans le dossier de candidature.
S’il est constaté qu’un participant a adressé plusieurs réponses, sa participation ne sera pas retenue.

Ne peuvent pas postuler : les personnes en poste chez CCIFC- CCI de France, les membres du jury et les experts sollicités dans le cadre du présent concours ainsi que les membres de leur famille (conjoint, ascendants, descendants et collatéraux au premier degré).

Tout candidat mineur devra joindre au dossier de candidature une autorisation écrite signée par le (ou les) titulaire(s) de l’autorité parentale et indiquant qu’il(s) se porte(nt) garant(s) du respect par le candidat de l’ensemble des dispositions des présentes.
Article 3 : Prix
Lauréats : seront récompensés 2 lauréats sur l’ensemble des candidatures.

Le bénéfice sera le suivant :

-L’adhésion à la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Canada, d’une valeur de 775 Dollars canadiens

-Une paire de billets d’avion d’une valeur de 4,000 Dollars canadiens offerts par Air France

Et de nombreux autres prix

-Accompagnement comptable et fiscal à tarif privilégié pendant 2 ans par EY (programme d’incubateur de Start-up)
En cas de candidature collective, le prix sera remis au candidat identifié dans le dossier.

Le jury se réserve expressément le droit de désigner moins de lauréats en cas de nombre insuffisant de candidatures correspondant aux critères.
Article 4 : Modalités de participation
Les candidats devront remplir le dossier de candidature ci-dessus.

Renseignez toutes les rubriques. Si vous n’êtes pas en mesure de répondre, justifiez-vous dans la mesure du possible. Si vous avez des informations à ajouter, faites-le aux rubriques les plus appropriées.

De manière générale, les candidats doivent décrire de manière complète et sincère la situation de leur projet au regard de la propriété intellectuelle et les contraintes qui pourraient s'exercer sur le projet du fait d'engagements antérieurs pris par le candidat ou par un membre de l'équipe. Le non-respect de cette disposition pourra conduire à une remise en cause d'une éventuelle décision positive du jury.

Les frais éventuels engagés par les candidats pour la participation au concours ne feront pas l’objet de remboursement.

Le présent règlement signé et indiquant « Bon pour Accord » devra être annexé au dossier

Les dossiers devront être envoyés obligatoirement par courriel pour le 5 février 2016 au plus tard à l’adresse suivante : consulting@ccifcmtl.ca
ATTENTION : les dossiers ne respectant pas les consignes ne seront pas pris en compte
Article 5 : Sélection des lauréats


  • Présélection

Une présélection est envisagée en fonction du nombre de dossiers reçus ; parmi les dossiers réceptionnés, les dossiers présentant la plus grande cohérence seront alors invités à venir présenter leur idée devant un jury qui prendra au préalable connaissance du dossier. Les 5 finalistes seront informés de leur sélection  le 26 février 2016.

  • Présentation orale/Pitch

Les candidats présélectionnés seront invités le lundi 21 mars 2016 à un entretien composé d'une présentation orale de 5 minutes maximum et d’une séance de questions / réponses de 15-20 mn adossées au dossier préalablement remis au jury.

La présentation pourra être adossée à un support projeté de type présentation PowerPoint. Dans ce cas, il est recommandé de ne pas dépasser 5 diapositives, à raison d’une minute par diapositive. En cas de dépassement des 5 minutes autorisées, le jury stoppera le candidat et l’entretien passera à la séance de questions/réponses. Il est recommandé de réaliser sa présentation sur ordinateur de type PC. En cas de réalisation sur Mac, le candidat devra fournir lui-même l’adaptateur VGA nécessaire à la connexion au vidéoprojecteur.

Les critères sur lesquels les projets seront évalués sont les suivants :

·         Originalité du contenu et de la forme

·         Développement et utilisation de nouvelles technologies

·         Potentiel de croissance

·         Pertinence du lien entre le Canada et la France

·         Qualité de la présentation (démo + Pitch)

A chaque critère sera attribuée une note par chacun des membres du jury, chaque critère ayant une importance égale. Les lauréats seront désignés par les notes moyennes les plus hautes. En cas d’ex-æquo, le président de séance aura la responsabilité de la décision finale qui sera alors irrévocable.
Article 6 : Composition du jury
Le jury est composé de professionnels issus des milieux du financement et de l’accompagnement des entreprises innovantes ainsi que d’entrepreneurs (une voix par membre) :
Le jury est souverain et n'a pas à motiver ses décisions.
Attention : Les candidats s'engagent sur l'honneur à ne communiquer au jury que des informations exactes et sincères, et notamment à éviter toute omission ou imprécision de nature à induire un jugement erroné. En cas d'irrégularité prouvée, le jury se réserve le droit de retirer le prix déjà attribué. Les candidats s’engagent par ailleurs à ne pas prendre directement contact avec les membres du jury et leur communiquer quelque élément que ce soit sur leur(s) produit(s) candidats, en dehors de la plateforme Internet réservée à cet effet.
Article 7 : Engagements des lauréats
Les lauréats du concours auront la possibilité de refuser le prix et de se retirer du concours. Dans ce cas, le jury pourra se réunir à nouveau pour désigner un nouveau lauréat.
Article 8 : Remise des prix
Les entretiens devant le jury auront lieu le lundi 21 mars 2016. Les candidats sont invités à s’assurer de leur disponibilité pour ce jour et à préciser toute contrainte éventuelle lors du dépôt de leur candidature, étant entendu que l’organisateur fera son possible pour les prendre en compte sans s’y engager.

Parmi les dossiers présélectionnés ayant passé un entretien oral, les lauréats seront annoncés lors d’une cérémonie organisée pour récompenser les lauréats qui se tiendra le même jour, soit le lundi 21 mars 2016.
Article 9 : Confidentialité
Les membres des comités de présélection et du jury ainsi que les personnes ayant accès aux dossiers déposés dans le cadre du concours de Start-up s’engagent, par écrit (via un accord de confidentialité), à garder confidentielle toute information relative aux projets et à respecter une charte de déontologie.

Par ailleurs, il ne sera pas communiqué vers l'extérieur sur le contenu des projets sans l'accord écrit préalable des candidats, en dehors du résumé non confidentiel composant la première partie du dossier de candidature
Article 10 : Propriété industrielle et intellectuelle
Les candidats déclarent détenir les droits de propriété industrielle et intellectuelle du projet qu’ils présentent.

En particulier, les candidats salariés d’une entreprise existante ou d’un organisme de recherche doivent s’assurer de la libre exploitation de l’innovation présentée dans le cadre du concours vis-à-vis de leur employeur, et présenter un accord de leur employeur sur le projet de création d’une entreprise mettant en œuvre l’innovation en cause.
Il appartient aux participants de s’assurer que leurs droits de propriété industrielle ont été préservés et, le cas échéant, les brevets correspondant déposés. Il est rappelé qu'aux termes des articles L611-11 et L611-13 du Code de la Propriété Intellectuelle que les dépôts de brevets en France doivent, pour être recevables, être effectués moins de six mois après la divulgation de l'invention au public. La CCIFC décline toute responsabilité quant aux utilisations commerciales ou non qui pourraient être faites des projets présentés dans le cadre de ce Concours et ce en fraude avec les droits des participants. Les Participants attestent être titulaire de l’ensemble des droits de propriété intellectuelle sur les éléments présentés dans le cadre du Concours. Par ailleurs, les éléments présentés dans le cadre du Concours par les Participants sont fournis à la CCIFC et sont présentés dans le cadre du Concours sous la seule responsabilité du participant, qui supporte seul l’ensemble des droits éventuels. Ils déclarent à cet égard que ces éléments ne violent en aucune manière des droits de propriété intellectuelle ou tout autre droit de tiers. Les participants dégagent la CCIFC de toute responsabilité à cet égard indemniseront la CCIFC de tous les préjudices qu’il subirait et le garantira contre toute action engagée contre lui relative à ces éléments.
Article 11 : Informations et communication
Les candidats et lauréats autorisent l’organisateur à publier leur nom, prénom et adresse électronique, les coordonnées complètes de leur entreprise, la description non confidentielle de leur projet indiquée sur le dossier de candidature et les photos prises dans le cadre du concours, dans le cadre des actions d'information et de communication liées au concours, y compris sur leur site internet, les réseaux sociaux et toutes les plateformes de communication de la CCIFC sans pouvoir prétendre à aucun droit, quel qu'il soit.
Article 12 : Litiges
Si une ou plusieurs dispositions du présent règlement étaient déclarées nulles ou inapplicables, les autres clauses garderaient toute leur force et leur portée.

En cas de non respects des obligations de ce règlement, et en particulier les engagements de l’article 7, le candidat peut se voir demander le remboursement de tout ou partie du prix.

Tous les cas non prévus par le règlement seront tranchés par l’organisateur dont les décisions seront sans appel. La loi applicable au présent règlement est la loi du Québec. Tout différend né à l’occasion de ce concours fera l’objet d’une tentative de règlement amiable.  Un différend quant à l'organisation ou la conduite d'un concours publicitaire peut être soumis à la Régie des alcools, des courses et des jeux afin qu'il soit tranché. Un différend quant à l'attribution des prix peut être soumis à la Régie uniquement aux fins d'une intervention pour tenter de le régler.

Article 13 : Limite de responsabilité
La CCIFC ne saurait encourir une quelconque responsabilité si, en cas de force majeure ou d’événements indépendants de sa volonté ou de nécessité justifiée, il était amené à annuler le présent concours, à l’écourter, le proroger, le reporter ou en modifier les conditions, sa responsabilité ne pouvant être engagée de ce fait. La CCIFC est tenue d'en informer les participants, mais sa responsabilité ne saurait être engagée

L’organisateur se réserve le droit de poursuivre en justice quiconque aura fraudé ou tenté de le faire. Il ne saurait encourir aucune responsabilité d’aucune sorte vis-à-vis des candidats du fait des fraudes éventuellement commises
Article 14 : Acceptation du règlement
Tout candidat reconnaît avoir pris connaissance du présent règlement et en accepter les dispositions

Fait à      

Le      

Nom du candidat      

Signature (précédée de « Bon pour accord »)

     


(Veuillez insérer votre signature dans le carré ci-dessus en cliquant sur le logo image)

similaire:

Concours de start-up iconConcours internationaux d'arbitrage et de médiation

Concours de start-up iconConcours des Jeunes entrepreneurs africains

Concours de start-up iconCommuniqué de presse
«Parallèlement, IL existe déjà aussi bien en France qu’en Allemagne un grand nombre de start-ups et d’acteurs établis, d’initiatives...

Concours de start-up iconCommunPressemitteilung Continental Automotive : Foix élue meilleure usine de France
«Efficience Industrielle». Chaque lauréat national a le privilège de participer au concours Industrial Excellence Award européen,...

Concours de start-up iconDiffusion immédiate
«L’aérospatiale, la carte cachée du Japon». Finalement, afin de souligner le 15e anniversaire du concours, un Prix Relève a été décerné...

Concours de start-up iconConcours externe et 3
«Gambetta». Des contacts ont été pris pour réaliser des tests des produits de la marque «Gambetta Classique» sur tout le territoire...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com