1 L’Atoll tel qu’il se raconte








télécharger 150.65 Kb.
titre1 L’Atoll tel qu’il se raconte
page2/4
date de publication03.11.2016
taille150.65 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4

1.2. Pourquoi ce projet ?


L'objectif principal suivant a été, selon Angers Loire Métropole (ALM), la raison de la création de l'Atoll :

« - Un rayonnement commercial au-delà de la zone de chalandise historique d’Angers (375 000 habitants) pour atteindre un rayonnement métropolitain sur plus de 550 000 habitants, c’est-à-dire une zone de chalandise élargie aux limites départementales.  »

Pour ALM, cet objectif principal s’appuie sur :

« A. Le renforcement de l’attractivité commerciale de l’hyper-centre, 1er pôle commercial de l’agglomération.

B. Une meilleure lisibilité de l’offre commerciale de périphérie, par une modernisation, une thématisation des pôles, et l’arrivée de nouveaux « acteurs-locomotives », non présents dans l’agglomération.

C. L’amélioration de l’équipement commercial à l’intérieur de l’agglomération, dans le cadre d’une politique de polarités, en favorisant la diversité de l’offre (politique plus « qualitative » que « quantitative »).

D. Renforcer notre offre commerciale sur des thèmes où nous sommes en concurrence avec d’autres territoires (Nantes, Rennes, Tours par exemple), et maîtriser l’expansion de l’offre commerciale excédentaire sur l’agglomération (alimentaire notamment). »

(Source : Dossier de presse du 15 mai 2008 dossier_presse_buisson_15_05_2008.pdf).

1.3. Notre démarche


Nous avons voulu comprendre les motivations des acteurs et le lien, peu évident à nos yeux, entre nouveau centre commercial et développement durable. Nous avons ainsi analysé les différents impacts de ce projet, aboutissant à une étude que l’on pourrait présenter selon la méthode ERC confirmée par le Grenelle de l’environnement (http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/doctrineERC-vpost-COPIL6mars2012vdef-2.pdf) :

  1. « E » pour Eviter

Le projet est-il nécessaire ? Autrement dit en quoi est-il utile à la communauté ? Une question que nous avons traitée selon l’angle de l’aménagement du territoire (partie 2.1.) et des retombées économiques (partie 2.3.)

  1. « R » pour Réduire

Quelles mesures ont été prises pour limiter l’impact de la construction et de l’exploitation du centre commercial sur l’environnement (partie 2.2.)

  1. « C » pour Compenser

Les impacts sur l’environnement et la biodiversité de la construction du centre commercial ont-ils été mesurés ? Quelles mesures de compensation ont été prises ? Et au-delà, la restauration écologique du site après exploitation et des magasins abandonnés a-t-elle été prévue ? Du fait du manque d’information à ce sujet, ces questions sont simplement abordées dans la partie 2.2.

Enfin, la partie 2.4. présente les spécificités de ce nouveau type de centre commercial orienté vers le « fun shopping » et un bref aperçu de ses implications sociétales.

2.1.Aménagement du territoire
Problématique
Atoll s'inscrit dans la logique du développement du territoire par pôle (pôle de compétitivité, pôle d'excellence, pôle métropolitain). Ce projet a d'ailleurs été initié par l'agglomération d'Angers, cœur du « pays » d'Angers récemment renommé en « pôle métropolitain ».

Le passage du pays au pôle n'est pas neutre car le premier met l'accent sur l'étendue (le pays perçu comme paysage) tandis que le second met l'accent sur la centralité attractive (tout est orienté vers le pôle : il polarise).

Cela traduit également deux échelles d'approche du développement :

  • développement local, qui s'attache à prendre en compte l'ensemble du territoire pour répondre prioritairement à ses besoins

  • développement global, qui concentre les atouts du territoire dans des pôles pour rayonner au-delà dans le contexte de la compétition mondiale (mondialisation néolibérale), ce qui a tendance à marginaliser les zones hors-pôles, rurales notamment.


Arguments des acteurs
Attractivité
« L'Atoll, c'est aussi le rayonnement du territoire, avec la volonté de créer un pôle d'attractivité qui aille au-delà des limites du département. » (Source : http://www.angers-developpement.com/angers/territoire/latoll-inaugure-une-nouvelle-generation-de-parc-commercial)

L'attractivité joue à la fois pour les enseignes et pour les clients :

  • L’Atoll a permis l’arrivée de nouveaux magasins tel que Alinéa un des leaders de l’ameublement européen, venu concurrencer les Ikea de Nantes, Rennes (et Tours?). Alinéa était jusque là absent dans l’ouest de la France. (Source : Rapport de 2 étudiants.)

    • L'attraction d'Alinea et d'autres enseignes ne vient-il pas concurrencer plutôt des enseignes déjà existantes dans le territoire que celles des territoires adjacents ? N'y a-t-il pas plutôt la juxtaposition de monopoles locaux (Ikea à Nantes et Tours, Aliena à Angers) ?

  • « Nous  avions prévu d’endiguer l’évasion commerciale vers Nantes. Aujourd’hui c’est acquis, grâce aux belles enseignes installées à l’Atoll, nous attirons les consommateurs d’Angers et bien au-delà », détaille le PDG de la Compagnie de Phalsbourg. (Source : http://www.angersmag.info/L-Atoll-Une-premiere-annee-reussie-selon-Philippe-Journo_a6791.html) + « L’Atoll a donc réussi à fixer une consommation autour d’Angers. » - Jean Sylvain Camus, chargé de communication du promoteur. (Source : http://www.angers.maville.com/actu/actudet_-La-phrase-du-jour.-L-Atoll-a-reussi-a-fixer-une-consommation-autour-d-Angers.-_fil-2317075_actu.Htm)

    • Oui, cela attire des clientèles proches, mais ces clientèles pratiquaient-elles réellement l'évasion commerciale ? De quels chiffres disposons-nous ?



Source : » Du fer au faire, patrimone du futur Utopies ligériennes

Note : n'apparaît pas ici la Ressourcerie des Biscottes situées aux Ponts-de-Cé, ouvertes depuis.
Accessibilité




Temps d'accès à l'Atoll : (en voiture)

  • 33 % des clients : < 20 min

  • 47 % : 20 < … < 30 min

  • 20 % : > 30 min (soit > 50 km)

Sources :

http://www.angers.maville.com/actu/actudet_-La-phrase-du-jour.-L-Atoll-a-reussi-a-fixer-une-consommation-autour-d-Angers.-_fil-2317075_actu.Htm

http://www.angersmag.info/L-Atoll-Une-premiere-annee-reussie-selon-Philippe-Journo_a6791.html

Il faut prendre en compte dans ces chiffres le potentiel de la zone de chalandise de l'Atoll : en effet, celui-ci est situé dans la première couronne de l'agglomération qui concentre la population. Le potentiel de client est donc plus faible à mesure que l'on s'éloigne.

Les temps d'accès sont calculés pour la venue en voiture, qui est le mode quasi-exclusif d'accès. La venue des clients en véhicules motorisés peut sembler indispensable a priori pour la transport de l'ameublement, même si des services de livraison à domicile ou de prêt de véhicules sont envisageables. Pour autant, les transports en commun restent pertinents pour les produits de décoration, d'arts de la table, voire de petits ameublements, et les autres produits commercialisés (habillement,...). Or, le temps d'accès en bus (1 ligne) est beaucoup plus important.

Innovation
Le parc commercial Atoll et son promoteur, la compagnie  de Phalsbourg, ont reçu le prix du "concept novateur" de la fédération Procos, qui regroupe 260 représentants des grandes enseignes.

Sources  :

http://www.angersloiremetropole.fr/actu/detail/index.html?tx_ttnews[tt_news]=2701&cHash=21b2f680f3a5234d05996d8a96a1bc49

http://www.angers.maville.com/actu/actudet_-Commerces.-L-Atoll-recoit-un-prix-de-l-innovation_fil-2280279_actu.Htm

Mais si le concept est novateur, il vise à contrecarrer la tendance actuelle à une distribution de proximité : développement de mini-supermarchés de centre-ville, livraison à domicile ou des points-relais du commerce en ligne. Il s'agit donc de revenir au paradigme précédent du grand hypermarché de périphérie en déclin. On a donc une innovation pour endiguer le changement en cours plus qu'elle ne concoure au changement, ce qui est sans doute ce qu'on peut attendre de l'innovation.

Le côté novateur du concept est de transformer le centre commercial en centre de loisirs pour y attirer des personnes qui n'y viendraient pas forcément dans le seul but d'acheter. (Voir les aspects socio-culturels).

Intégration paysagère
« L'Atoll est la preuve que l'on peut trouver une solution au développement anarchique des entrées de ville. » 

Source : http://www.angers.maville.com/actu/actudet.php?idCla=fil&idDoc=2325870

La conception architecturale de l'Atoll est réellement originale : elle permet de concentrer des bâtiments commerciaux, de masquer les parkings et de proposer une enveloppe uniforme. Celle-ci constitue un marqueur fort, si l'on cherche à identifier cette entrée ville, et en tout cas propose une vue certainement plus agréable que l'habituel continuum désordonné de bâtiments et parkings que l'on peut observer depuis les routes pénétrantes.

Cette conception peut ainsi constituer une solution intéressante, à la condition qu'elle s'applique à la requalification de friches industrielles et commerciales, et ne soit pas un prétexte à poursuivre l'étalement urbain par de nouvelles extensions du bâti (effet rebond) (Voir les aspects écologiques).

Alternatives et questions à approfondir
Le SCOT du Pays d'Angers s'appuie sur une stratégie de développement multipolaire, avec un pôle central (Angers et une partie de la première couronne) et des pôles secondaires (autour de quelques communes), puis les bourgs des autres communes. Ces pôles doivent concentrer la population et les services, avec une hiérarchie dans la distribution.

Ne peut-on pas imaginer une telle distribution (qui ne signifie pas une égalité de la répartition et de l'accès) pour les centres commerciaux spécialisés ? La politique actuelle conduit à une concentration des centres commerciaux spécialisés dans le pôle central, ne laissant que des centres commerciaux généralistes aux autres pôles. De plus, le pôle central ayant une certaine étendue, le positionnement de ces centres commerciaux spécialisés ne les rend pas accessibles de la même façon pour tous (Atoll à l'ouest à Beaucouzé, Oxylane à l'est aux Ponts-de-Cé, projet au nord d'Angers).

Ne peut-on pas imaginer des centres commerciaux de taille plus modestes mieux répartis sur le territoire au sein du pôle central et dans les pôles secondaires ? Cela permettrait une meilleure répartition des ressources (services commerciaux et emplois associés), une optimisation des flux (déplacements des clients limités), voire une concurrence plus équilibrée entre des pôles de même poids.

1   2   3   4

similaire:

1 L’Atoll tel qu’il se raconte iconAdresse, tél., fax, e-mail

1 L’Atoll tel qu’il se raconte iconI. resume synthetique
«zones de convergence» visant à unir les efforts et les synergies sur un même territoire tel est el cas des oasis

1 L’Atoll tel qu’il se raconte iconAdresse Ici représenté aux présentes par   prénom et nom du concessionnaire...
«le fmg», «le Festival» ou «l’Organisateur» : la Corporation du Festival de montgolfières de Gatineau inc








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com