Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe








télécharger 0.82 Mb.
titreProgramme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe
page8/36
date de publication23.10.2016
taille0.82 Mb.
typeProgramme
e.21-bal.com > économie > Programme
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   36

3.6Utiliser les stratégies de développement des ressources humaines pour proposer le meilleur personnel possible pour les secteurs du tourisme présents et futurs


Le secteur du tourisme dans la Caraïbe admet que le service fait partie de manière intégrante du produit touristique et en tant que tel contribue à sa qualité et au niveau global de compétitivité. Par conséquent, les critères des ressources humaines du secteur méritent une attention et des actions fiables, centrées et systématiques au niveau national et régional.
Afin de rester une région touristique de premier plan, il est essentiel que les ressources humaines- présentes et futures- soient formées de manière professionnelle pour atteindre les standards attendus. L’industrie du tourisme a tendance à éprouver des difficultés à attirer du personnel de qualité à tous les niveaux, à la fois dans les entreprises du secteur privé et les organismes du secteur public. L’enquête du CTO/CRSTDP sur les attitudes des résidents envers le tourisme dans trois Etats Caribéens, a aussi démontré en Barbade que presque une personne sur trois pense que les emplois du tourisme sont mal payés. A Sainte Lucie, plus de gens estiment que le tourisme paye mal que le contraire (36% contre 29%)17. Ainsi, malgré le fait que le tourisme représente un poids considérable économiquement, il n’est pas considéré comme une industrie de choix par les gens laissant l’école avec un haut niveau, et en tant que carrière il s’incline devant des professions plus traditionnelles.
Il est prioritaire que le personnel de ce secteur soit sensibilisé de manière appropriée à la dimension culturelle du travail dans ce secteur afin de promouvoir les niveaux de satisfaction du travail. L’intention de cet objectif stratégique est de proposer une aide sur les méthodes, les programmes et les actions aux niveaux régional et national. Ceux-ci peuvent aider à aborder les sujets importants liés aux besoins des ressources humaines et aux exigences du secteur du tourisme.

Ce Cadre Stratégique propose une approche holistique du Développement des Ressources Humaines (HRD) du tourisme, basée sur la formation professionnelle continue. Celle-ci offre un large éventail de possibilités d’apprentissage de l’enfance à l’âge adulte, essentiellement pour l’adaptation à l’économie fondée sur le savoir. Les implications des traités sur le travail et l’éducation doivent être pris en considération par ces pays concernés, par exemple le marché unique CARICOM. Les gouvernements nationaux et leurs partenaires nationaux et régionaux sont invités à consulter les directives stratégiques spécifiques et transversales suivantes pour faciliter le Développement des Ressources Humaines pour le tourisme durable :


Planification du Tourisme

  • Mettre en place des méthodes nationales pour examiner et aborder les sujets critiques ayant un impact sur les exigences HDR du secteur. Il se peut que le ministère du tourisme puisse chercher à établir un mécanisme de coordination au niveau national, comprenant des représentants haut placés d’organisations responsables-clés, telles que l’autorité nationale de l’hôtellerie et du tourisme, le Ministère de l’Education, les centres de formation, etc. Selon les propositions, ces mécanismes de coordination doivent :

  • Fonctionner en tant que conseillers et (i) établir des critères standard pour l’entrée dans le secteur, (ii) développer des programmes de certification professionnelle dans le tourisme, et (iii) réviser et approuver les nouveaux programmes pour la formation certifiante du personnel dans les secteurs privés et publics. Cette révision devrait commencer par les zones les plus critiques, qui nécessitent d’effectuer des enquêtes d’évaluation des besoins de manière périodique afin de guider la stratégie de développement des ressources humaines.




  • Assurer la cohérence entre le tourisme et les politiques d’éducation et en particulier faire en sorte que le secteur du tourisme soit intégré dans la politique nationale de l’éducation.




  • Identifier les instituts-clés et les responsables du secteur privé et examiner le développement d’une base de données du Développement des Ressources Humaines (HRD) du tourisme national donnant les coordonnées d’organismes ayant une compétence de formation et donnant le détail des types de service qu’ils offrent.




  • Soutenir l’établissement de méthodes de financement durables, incluant des bourses spécifiques pour les études en hôtellerie et en tourisme, qui vont soutenir et aider à répondre à la demande d’études en tourisme et de formation à différents niveaux et pour divers groupes cibles y compris la recherche en troisième cycle.




  • S’assurer que l’information sur le marché du travail est centralisée et disponible pour une planification adéquate de la main d’œuvre pour le secteur. Ceci est lié à l’installation de Comptes Satellites du Tourisme, à partir desquels peut provenir l’information sur le marché du travail.




  • Travailler en liaison avec le CTO (Organisation du Tourisme de la Caraïbe) pour identifier les besoins et tirer parti des initiatives régionales. En particulier la promotion de la mobilité de la main d’œuvre actuelle à travers la région, grâce au soutien des organismes d’accréditation nationaux et sous-régionaux qui évaluent la valeur et l’équivalence des qualifications, de l’éducation et des programmes de formation et des instituts de niveau tertiaire dans toute la région.




  • De plus, le besoin d’une stratégie pour les ressources humaines pour le tourisme caribéen au niveau régional doit être pris en considération, en gardant tout particulièrement à l’esprit les mesures prises sur la libre circulation de toutes sortes de compétences dans la région dans un futur proche.


Exemple de démarche – La Caraïbe – Approche Régionale du Tourisme et des Ressources Humaines

Le Comité Caribéen des Ressources Humaines du Tourisme (Caribbean Tourism Human Resource Council- CTHRC) a été établi par le CTO (Organisation du tourisme de la Caraïbe) en 1998. Il s’agit d’un organisme régional composé de représentants haut placés dans des organismes liés au commerce, au monde du travail ouvrier, au gouvernement, aux associations d’industries, à l’éducation et au tourisme. Ils se rencontrent deux fois par an. Cet organisme propose des conseils sur l’éducation, la formation et les besoins de développement de carrière du tourisme caribéen. Le CTHRC a développé un Système d’Etude du Tourisme Caribéen dans le but de faciliter une approche stratégique et coordonnée pour l’éducation et la formation au tourisme dans la région, à tous les niveaux du système officiel d’éducation.
Les opérations déjà menées sont: le développement de modules de formation dans le tourisme pour les enseignants d’écoles primaires et secondaires, du matériel écrit et audio-visuel sur les métiers du tourisme, le Tronc Commun (Common Core Curriculum- CCC) approuvé par les entreprises pour le Programme de Diplôme d’éducation supérieure (Associate Degree) en tourisme/hôtellerie à travers la région, des cours en ligne en tourisme/hôtellerie et un Cadre de Garantie de Qualité pour le tourisme et les programmes d’hôtellerie dans la région avec un développement plus approfondi d’un Cadre de Garantie de Qualité et des directives pour les instituts d’éducation tertiaire. Une autre initiative régionale soutenue par le Comité est le Programme d’Echange de Stagiaires entre divers pays de la Caraïbe dans le secteur touristique (Tourism Internship Exchange System- TIES) géré par le Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra (PUCMM).Il a pour but de donner un apprentissage par l’expérience pour les travailleurs de l’hôtellerie et les étudiants les plus avancés, grâce à des possibilités de stages et des liens entre employeurs et travailleurs.

La Perception du Tourisme par le Public


  • Travailler en liaison avec les organismes nationaux du tourisme appropriés pour identifier efficacement le profil des carrières des sous-secteurs du tourisme en :

  • Encourageant les éducateurs à inclure des modules de tourisme et/ou des sujets sur le tourisme dans leur programme pour présenter des informations précises sur le secteur du tourisme et permettre aux étudiants de faire de la recherche sur des sujets liés au tourisme.




  • Créant une prise de conscience parmi les jeunes et les étudiants à propos des options de carrières possibles dans le secteur du tourisme et encourager les étudiants performants à poursuivre des carrières dans le tourisme, par exemple en participant à des débats sur les carrières et à des forums présentant les opportunités d’emploi et les perspectives de carrière à long terme dans le tourisme




  • Créant une prise de conscience, parmi les jeunes et les étudiants, sur la remarquable diversité d’emplois dans le secteur du tourisme. Ceux-ci font appel aux compétences d’une grande variété de groupes spécialisés, comprenant l’administration, la construction et les cabinets conseil, et ils ne sont pas restreints au secteur du logement.




  • Travaillant à l’élaboration de carrière clairs dans le secteur et cherchant à fournir une aide financière sous forme de bourses pour les personnes en quête d’une carrière dans le tourisme.




  • Présentant des modèles positifs du tourisme au niveau national et régional.




  • Instaurant une meilleure compréhension de l’importance du tourisme pour l’économie nationale au travers d’initiatives permanentes de prise de conscience du tourisme à la fois de la part des secteurs public et privé qui ont pour cible différents groupes dans la communauté.




  • Sensibilisant le secteur privé à la formation en place pour acquérir des compétences dans les institutions nationales et en encourageant de manière active l’emploi de personnes qualifiées ayant réussies cette formation.



Education et formation au tourisme


  • Coordonner avec les organismes d’éducation et les partenaires régionaux l’intégration de l’éducation au tourisme dans les programmes scolaires, de l’école maternelle et à l’école primaire jusqu’au niveau du lycée et de l’éducation tertiaire. Les initiatives suivantes devraient être prises en considération :

  • L’intégration du Tourisme comme  matière officielle dans le programme scolaire

  • L’intégration d’exemples tirés du tourisme dans les manuels scolaires pour les matières telles que la physique, la géographie et les mathématiques.




  • Développer du matériel pédagogique lié à l’environnement pour démontrer l’importance économique et esthétique d’un environnement propre, à la fois pour la société civile et pour le tourisme.




  • Etablir un programme pour mettre en contact les jeunes avec le tourisme, par exemple le Programme Informel des Cadets d’Antigua et Barbuda, ou les Clubs de Tourisme en Jamaïque. Ceux-ci aident à présenter aux jeunes des expériences positives en lien avec le tourisme.




  • Afin de gérer au mieux les besoins d’enseignement et d’apprentissage de ceux qui participent à une formation et une éducation à visée professionnelle, il faut prendre en considération les initiatives suivantes :

  • Développer des standards professionnels pour les emplois du secteur de l’industrie. Il faut souligner que ceci a déjà été fait dans certains pays de la Caraïbe où des organismes nationaux techniques ou à visée professionnelle ont été mis en place, (par exemple, le HEART Trust/NTA en Jamaïque).




  • Etablir des partenariats avec des universités afin de promouvoir des formations qui répondent aux attentes du marché en délivrant un certificat utilisant les standards professionnels.




  • Travailler en liaison avec le secteur privé pour s’assurer qu’en matière de ressources humaines l’offre corresponde à la demande, à la fois en termes de personnel qualifié et en terme de compétences exigées (ceci rejoint l’importance de réunir l’information sur le marché du travail de manière régulière).




  • Développer des stages entre les instituts d’enseignement et les entreprises locaux et régionaux (le Programme d’Echange de Stagiaires entre divers pays de la Caraïbe dans le secteur touristique (Tourism Internship Exchange System- TIES), géré par le Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra (PUCMM) en République Dominicaine, doit être soutenu pour obtenir une coordination continue des stages et des échanges à l’intérieur et à l’extérieur de la région).




  • Développer du matériel pédagogique lié à l’environnement pour démontrer l’importance économique et esthétique d’un environnement propre, à la fois pour la société civile et pour le tourisme.




  • Lorsque l’emploi de citoyens étrangers est nécessaire, et en accord avec les lois d’immigration locales, des programmes de mentors et de suppléants devraient être encouragés afin de permettre aux citoyens et résidents de la Caraïbe de finalement occuper des postes de spécialistes et de direction.




  • Aider à promouvoir les échanges, la coopération et la mobilité entre les instituts d’enseignement et de formation à l’intérieur de la Caraïbe.




  • Afin de s’occuper des besoins de formation des employés dans toutes catégories d’emploi du tourisme, les initiatives suivantes devraient être prises en compte en accord avec le secteur privé :

  • Travailler pour éliminer les freins à la formation professionnelle en encourageant des jours de congés pour les employés pour suivre des formations, en assurant des bourses pour faciliter leur participation et en identifiant les lieux les plus appropriés pour établir des centres de formation.




  • Développer des programmes de formation spécifiques pour (i) assurer la formation en management pour les SME et (ii) assurer la formation spécifique des cadres moyens, par exemple les responsables, qui ont souvent un manque de connaissances lors d’une promotion.

  • Identifier les processus par lesquels les professionnels de l’industrie peuvent être formés pour devenir des aides à la formation. Pour la formation en compétence, on préférera des formations sur le lieu de travail effectuées par des formateurs internes et externes, alors que la formation lors d’un jour de congé est plus adaptée pour la formation générale et celle des managers.




  • Mettre l’accent sur l’amélioration des compétences des employés du secteur public, et continuer à soutenir et à encourager le secteur privé pour investir de manière continue dans la mise à jour des compétences du personnel, en mettant en place des primes spéciales, telles que crédits d’impôts, etc.




  • Promouvoir le développement de formation en langues étrangères à tous les niveaux de l’école et au moyen de programmes d’immersion anciens ou nouveaux entre les territoires anglais, espagnols, français et hollandais de la Caraïbe.


Exemple de démarche – La Jamaïque – Créer une équipe de Tourisme de Qualité:

Le programme TEAM JAMAICA (Equipe Jamaïque) a été lancé en 1997, et appuyé par la nécessité d’améliorer l’image de la Jamaïque sur le marché touristique. Depuis, son but a été de (a) créer une Equipe de Tourisme de qualité en établissant un esprit d’équipe et également une certaine fierté de soi, de son pays et du tourisme et de (b) procurer une certification standardisée pour tout le personnel du tourisme. La participation à des activités TEAM JAMAICA a été obligatoire pour tout le personnel du tourisme depuis 2001, et en 2006 environ 5000 personnes ont reçu une formation dans 74 instituts professionnels, 8 centres universitaires de premier cycle et 2 universités. Il y a cinq niveaux de certification : Membre d’équipe (secteur), Capitaine/entraîneur d’équipe (superviseur/chef de secteur) Entraîneur d’équipe (instructeur), Entraîneur d’équipe en chef et Ambassadeur du Tourisme TEAM JAMAICA (artistes de variété, personnalités du sport, et officiels du gouvernement)
Les modules de la formation comprennent les éléments suivants :

  1. Conscience du Tourisme, Service Clientèle, et le Développement Personnel

  2. Produit Touristique/Notre Peuple: Histoire et Conscience

  3. Produit touristique/l’Environnement: la Géographie, la Flore et la Faune et le Soin et la Protection de l’Environnement

  4. Evaluation du Programme



Le Tourisme et le Marché du Travail

  • S’assurer que le gouvernement, les représentants des travailleurs et le secteur privé du tourisme s’entretiennent des problèmes liés aux conditions de travail dans le secteur du tourisme ainsi que du bien-être de la main d’œuvre dans le tourisme (par ex. le salaire, les horaires de travail, le travail saisonnier et par roulement, les relations hommes-femmes, les questions de sécurité et santé des travailleurs, sous-traitance, etc.).




  • Créer un climat de relations industrielles pour le secteur du tourisme basé sur le respect mutuel et la coopération entre les employeurs et les employés, tout autant qu’une atmosphère propice à l’encouragement des investissements locaux et internationaux.




  • Proposer des opportunités pour une formation de compétences de base et aussi une formation supplémentaire pour les personnes sans emploi ou sous employées qui veulent se joindre à la main d’oeuvre du tourisme, y compris une formation dans les compétences requises pour travailler dans une culture du service de qualité.




  • Encourager le secteur privé du tourisme à mener des programmes de sensibilisation au VIH/SIDA au sein de leurs organismes, en plus du travail avec le gouvernement, pour veiller à l’impact possible du VIH/SIDA sur la main d’œuvre du tourisme dans le futur.


1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   36

similaire:

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconConseil Régional de Tourisme Région Guelmim Es Smara Portail crt
«Tourisme et Climat», tend à proposer des solutions concrètes et raisonnables pour assurer la pérennité et la qualité d’un secteur...

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconProgramme du colloque
«management éthique et développement durable» de l’Institut du management de Bordeaux

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconDans quelles mesures le développement durable se met-il en place au Liban ?

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconLa définition du tourisme d’affaires
«tourisme d’affaire» est imprécise tant au niveau national qu’international le tourisme d’affaires associe d’une part, le tourisme...

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconRésumé : À la fin du siècle précédent, la philosophie du développement...
«conséquences du progrès technique susceptible de nuire à la vie sur la Terre, aux équilibres naturels, et à l’évolution de l’humanité»Il...

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconProgramme des nations unies pour le developpement (pnud)
«Vers des territoires moins émetteurs de ges et plus résistants aux Changements Climatiques» au Sénégal entend renforcer les capacités...

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconUn dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement
«le diptyque : attraction des investissements (nationaux et étrangers) – développement des exportations»

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconProcès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de Pointe-à-la-Croix,...
«Loi sur la mise en valeur des ressources minérales dans le respect des principes du développement durable»

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe icon2003-2004 Université de Marne la Vallée : dess organisation et Développement...

Programme régional de développement du tourisme durable dans la Caraïbe iconLe questionnaire relatif à la politique de développement durable








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com