Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement








télécharger 25.95 Kb.
titreUn dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement
date de publication21.10.2016
taille25.95 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > économie > Documentos


1er colloque international organisé par BEM Dakar

26 et 27 mars 2015 à Dakar, Sénégal

« Émergence et Financement :

un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement »

En partenariat avec

KEDGE Business School

L’Université Cheikh Anta Diop (Dakar), Laboratoires Finance Organisation Contrôle et Stratégie (FOCS) & Ecole Supérieure Polytechnique (ESP)

L’Université Gaston Berger (Saint Louis), Laboratoire Saint-Louis Etudes et Recherches en Gestion (SERGe)

Les entreprises membres du Conseil d'orientation stratégique de BEM Dakar

Contexte
Si la recherche concourt incontestablement à l’acquisition de connaissances nouvelles et à l’enrichissement des formations, les travaux de recherche ont également une finalité économique. Pour les opérateurs économiques, publics ou privés, les activités de recherche permettent de s’appuyer sur un système anticipatif des tendances et des attentes « Usagers – Clients » afin de définir produits et services de demain. En ce sens, la recherche éclaire les décisions stratégiques du développement. Pour la communauté scientifique, c’est aussi l’occasion de s’impliquer dans l’émergence de nouvelles idées, de nouveaux domaines d’expertise, de concepts et de méthodologies. La recherche et ses implications (partenariats, laboratoires, applications concrètes, notamment) deviendront à terme un levier d’attractivité pour les entités qui les portent.
Ces réalités sont d’une particulière acuité en Afrique : source d’inspiration et donc d’innovation, la recherche participe directement à la compétitivité de nos pays et de notre continent.
Conscients du rôle et de l’importance de la recherche pour le développement des échanges Sud-Sud et Nord-Sud, BEM Dakar a décidé de lancer le 1er colloque international les 26 et 27 mars 2015 sur la thématique :

« Émergence et Financement :

un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement »

Appel à communication

A l’origine, le concept d’émergence était utilisé dans le contexte financier. Il désignait les marchés financiers vers lesquels se reportaient les capitaux privés internationaux dans un souci de diversification. L’émergence correspond, de fait, à l’évolution économique, faisant passer un pays pauvre d’un équilibre de faible croissance à un équilibre de croissance forte et durable, lui permettant d’amorcer une dynamique de convergence future avec les pays riches.

Désormais, « pays émergents » et « marchés émergents » font partie intégrante du lexique économique courant. Ces termes font référence à des pays précédemment classés parmi les pays en voie de développement mais qui, aujourd’hui, font preuve d’un dynamisme économique particulier, leur assurant une intégration dans l’économie mondiale.

Les pays pauvres engagés dans cette voie devraient composer avec la mondialisation et adopter des stratégies de développement qui leur permettent d’intégrer les réseaux mondiaux de production et d’échanges d’idées, de savoir-faire, de capitaux, de biens et de services, etc. Dans ce débat d’idées, certains auteurs proposent comme choix stratégique gagnant : « le diptyque : attraction des investissements (nationaux et étrangers) – développement des exportations ».

Pour attirer les investissements, il faut mettre en œuvre une politique volontariste de promotion, visant non seulement à retenir les capitaux nationaux dans le pays mais aussi capter davantage d’investissements directs étrangers (IDE). Outre la couverture du gap interne épargne-investissement, les IDE présentent notamment les avantages suivants :

  • accès à de nouvelles technologies et à de nouvelles techniques de production et de gestion ;

  • renforcement des capacités des travailleurs et des entrepreneurs du pays par le biais de la formation et de la sous-traitance ;

  • ouverture de nouveaux marchés à l’extérieur ;

La promotion des exportations permettrait de renforcer les politiques de productivité ainsi que la compétitivité des entreprises domestiques face à la concurrence extérieure. Depuis une dizaine d’années, plusieurs pays africains affichent leurs ambitions à devenir des pays émergents. Parmi eux, on peut citer : le Bénin, la Guinée Equatoriale, le Gabon, le Burkina Faso, le Tchad, le Cameroun, le Congo ou encore le Sénégal.

Dans le cas du Sénégal, le cheminement vers l’émergence est porté par un document stratégique : le Plan Sénégal Emergent (PSE), [à consulter ici : synthèse / plan d’actions prioritaires] Ce plan définit tous les investissements prioritaires pour les décennies à venir qu’ils soient publics, privés ou public-privé.

Evoquer les problématiques de l'émergence, notamment dans le contexte africain, c‘est aussi se pencher sur les exigences du développement durable : peut-on encore penser la croissance sans se soucier de la place de l'homme dans son environnement ? Les préoccupations d'aujourd'hui ne doivent pas occulter les enjeux de demain et l'intérêt des générations futures.

Dans ce contexte, l’émergence se conçoit-elle seulement sous l’angle des investissements financiers ? Quelles autres synergies existent ou pourraient exister entre émergence et financement ? De quels autres leviers disposent les économies africaines pour intégrer durablement le concert économique des nations ?

La Direction de la Recherche de BEM Dakar souhaite apporter une contribution scientifique significative à ce débat en organisant les 26 et 27 mars 2015, une conférence internationale sur le thème : « Émergence et financement ». Cette initiative vise à mobiliser la réflexion de la communauté universitaire et monde professionnel sur les enjeux actuels du développement durable.

Les personnes intéressées sont invitées à manifester leur intention de communication sur les problématiques soulevées.

Les autres thèmes possibles

Le colloque reste ouvert à toutes les communications dont le thème est en rapport avec l'émergence et le financement dans le cadre du développement durable. Voici une liste non exhaustive des thèmes possibles:

  • Comprendre les préalables de l'émergence.

  • Mettre l'entreprise au cœur du processus d'émergence.

  • Renforcer la productivité des entreprises.

  • Penser la compétitivité des organisations.

  • Moderniser l'environnement des affaires.

  • Améliorer les relations professionnelles.

  • S'approprier les compétences pour accompagner l’entreprise dans son développement.

  • Entreprendre : de la nécessité à l’opportunité.

  • Financer les PME et microfinance.

  • Innover : du produit au marché dans une démarche RSE.

  • Mettre l’entreprise au cœur des formations pour l’employabilité des jeunes.

  • Conjuguer l'informel et l'émergence ?

  • Appréhender l'investissement au sein d'environnements culturels différents.

  • Intégrer la dimension monétaire du développement.

Soumission des contributions

Le colloque rassemble des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des praticiens et des professionnels du Sénégal, de la sous-région africaine et des partenaires internationaux. Il est un lieu de partage de connaissances et d’échanges dans un esprit de convivialité.

Les articles de recherche ont pour objet de proposer une contribution significative ou de présenter un propos d’étape d’une recherche en cours. Les communications professionnelles ont pour but de présenter des études de cas représentatives d'expériences valorisables.

Toutes les propositions de communication seront révisées en aveugle par deux membres du comité scientifique.

Les contributions acceptées feront l’objet de présentations/discussions en sessions parallèles.

Elles doivent être envoyées à Habibatou MBOW avant le 15 janvier 2015: hmbow@bem.sn ou remplir le formulaire en cliquant ici.

Les propositions seront soumises en français ou en anglais.

Calendrier

  • Réception des papiers : 15 janvier 2015

  • Décision du comité scientifique : 1er février 2015

  • Colloque : 26 & 27 mars 2015

Publication

  • Toutes les communications donneront lieu à des publications dans des actes.

  • Les meilleures d'entre-elles seront sélectionnées par un comité scientifique restreint et feront l'objet d'une publication :

  • soit dans la revue Management & Sciences Sociales (Edition L’Harmattan).

  • soit dans un ouvrage (dont les modalités seront portées à la connaissance des participants ultérieurement).

Organisation

A la date d’envoi du présent appel à communication et sous réserve de modifications éventuelles :

1 .Le Colloque est co-oganisé avec :

  • L’Université Cheikh Anta Diop (Dakar), Laboratoires Finance Organisation Contrôle et Stratégie (FOCS) & Ecole Supérieure Polytechnique (ESP)

  • L’Université Gaston Berger (Saint Louis), Laboratoire Saint-Louis Etudes et Recherches en Gestion (SERGe)

  • Le Conseil d'orientation stratégique de BEM DAKAR

2. Le Comité scientifique est composé de :

  • Pr. Boubacar BAÏDARI (CESAG, Laboratoire Finance Organisation Contrôle et Stratégie, FOCS, Sénégal)

  • Dr. Mountaga El Karim DIAGNE (BEM, Sénégal)

  • Dr. Pape Madické DIOP (BEM, Sénégal)

  • Pr. Christophe ESTAY (KEDGE BS, France)

  • Pr. Birahim GUEYE (Laboratoire Saint-Louis Etudes et Recherche en Gestion, Sénégal)

  • Pr. Ababacar MBENGUE (Université de Reims, France)

  • Pr. Yvon PESQUEUX (CNAM, France)

  • Pr. Mamadou Bocar SALL (UCAD, Laboratoire Finance Organisation Contrôle et Stratégie, FOCS, Sénégal)

  • Pr. Jean Paul TCHANKAM (KEDGE BS, France)

  • Dr. Omar THIAM  (BEM, Sénégal)

  • Pr. Bassirou TIDJANI  (Centre de Recherche Entreprise et Développement (CRED) de l’ESP, Sénégal)

  • Pr. Mohamed El Bachir WADE (UCAD, Laboratoire Finance Organisation Contrôle et Stratégie, FOCS, Sénégal)

  • Pr. Zahir YANAT (KEDGE BS, France)

3. Le comité d’organisation comprend :

La Direction

  • El Hadji Malick FAYE (Directeur des Accréditations & de la Qualité ; Directeur du comité d’organisation)

  • Habibatou MBOW (Assistante Direction de la Recherche, coordinatrice du colloque)


Membres du comité d’organisation

  • Gabriel BARTOLINI (Directeur du Développement & des Relations internationales)

  • Abdoulaye CAMARA (Chargé de Promotion)

  • Marine LAPEYRE (Responsable Communication & Évènementiel)

Contacts et Informations

Pour les questions d’organisation, merci de contacter Habibatou MBOW, coordinatrice du colloque (hmbow@bem.sn / +221 76 388 11 11 / 77 555 38 86)

Et sur www.bem.sn/recherche/colloque


similaire:

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconUne invention pour le développement durable

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconDiscours officiels et presentations institutionnelles-jeudi 24 avril 2014
«Quels objectifs millénaires de développement durable (omdd) post-2015 pourrions-nous compter pour assurer un développement juste...

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconQuels sont les enjeux globaux Pour une entreprise socialement responsable...
«la contribution de l’entreprise aux enjeux du développement durable». Ce dernier est le nouvel enjeu stratégique majeur pour les...

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconLa creation d’un forum pour le dialogue secteur public prive au cameroun

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconConstruire une vision inspiratrice
«gouverner, c'est prévoir». Chez le manager, cette devise est devenue «animer des équipes, c'est prévoir» : s'efforcer de voir plus...

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconNote n°3 2013
«Vision 2020 et de l’edprs I et ii». Ce serait alors un véritable exemple pour le reste du continent

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconPour agent(e) de développement local
«du bas vers le haut», en ce sens qu’elle privilégie une prise en charge du développement rural par les communautés locales

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconGenese de la responsabilite sociale de l’entreprise ethique des affaires,...
«éthiques», instruments de gestion environnementale «responsable», stakeholder’s report, etc

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconLe questionnaire relatif à la politique de développement durable

Un dialogue multidisciplinaire pour appréhender une vision durable du développement iconInstitut du developpement durable et des relations internationales








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com