2014 : ann2e des performances commerciales








télécharger 54.83 Kb.
titre2014 : ann2e des performances commerciales
date de publication27.10.2016
taille54.83 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > économie > Documentos




RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE

SOMMAIRE

  1. METAMORPHOSE D’UNE COMPAGNIE

  2. BILAN 2013 HISTORIQUE

  3. 2014 : ANN2E DES PERFORMANCES COMMERCIALES

  4. RAM CONFIRME SON DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

  5. SUCCES DES LIGNES INTERIEURES

  6. INVESTISSEMENTS POUR ASSEOIR LE DEVELOPPEMENT

  7. UN DEVELOPPEMENT ACCELERE DU RESEAU

RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE

RAM : une compagnie performante

et très compétitive

Royal Air Maroc a accompli avec succès son plan de restructuration en dépassant les objectifs fixés par le contrat-programme signé avec l’État en septembre 2011. Cet accord vise à améliorer la compétitivité de la compagnie à travers la mise en œuvre de différentes orientations stratégiques. D’importantes avancées ont notamment été réalisées en matière de rationalisation des coûts, ce qui a permis d’améliorer significativement la productivité. Et surtout de réaliser une transformation Royal Air Maroc à une compagnie performante et très compétitive.

Les opérations de départ initiées dans le cadre de ce plan de restructuration ont abouti à une réduction drastique des effectifs. Ceux-ci sont passés de 5 352 en 2010 à 2 737 à fin avril 2014.

Grâce aux efforts entrepris en parallèle dans tous les services d’exploitation, les ratios de productivité ont été largement améliorés. La compagnie est passée d’un ratio de 100 employés par avion en 2011 à un ratio de 58 en 2014. Cette performance place RAM parmi les meilleures compagnies sur ce registre. Elle devance largement les compagnies majors (régulières) et se rapproche du niveau des grandes compagnies low costs qui, pourtant, ne disposent pas de réseau de vente propre.

Le ratio « nombre de passagers par employé » a également connu une nette amélioration puisqu’il est passé de 1 246 passagers par employé en 2011 à seulement 2 148 en 2013 et il est prévu d’atteindre 2 329 en 2014. Le benchmark de ce ratio avec d’autres compagnies aériennes montre que RAM est devenue nettement plus productive que la plupart des compagnies majors sachant que la compagnie nationale dispose déjà d’un avantage en termes de coûts de main d’œuvre. Ce ratio se rapproche des niveaux des Low costs.

Le plan de réduction des effectifs a permis également de relever le ratio « nombre heures de vols par employé » à 63 heures de vol par employé en 2013 alors qu’il se situait à seulement 36 heures en 2011. Royal Air Maroc a pu, ainsi, dépasser les niveaux enregistrés par plusieurs compagnies majors.

Tous les objectifs du contrat programme ont été atteints, voire dépassés:

- Réduction des effectifs RAM et amélioration de la productivité

- Restructuration du réseau

- Optimisation de la flotte

- Réduction des coûts

- Amélioration de la qualité de service

- Amélioration de la Gouvernance

- Cession d’actifs qui ne rentrent pas dans le cœur de métier du groupe

RAM devient une machine très compétitive, très économique et performante avec des coûts de production inférieurs à ceux des compagnies concurrentes.



RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE

Bilan 2013 historique

A l’issue de l’exercice 2013 (clos le 31 octobre), Royal Air Maroc a enregistré un résultat d’exploitation de 789 millions de dirhams, en hausse de 10% par rapport à 2012. Le résultat courant a, quant à lui, progressé de 4,83 % pour s’établir à 627 millions de dirhams.



La compagnie a dégagé en 2013 un bénéfice net de 168 millions de dirhams(le résultat net 2012 était déficitaire en raison d’importantes sommes provisionnées pour la dépréciation de plusieurs avions).



Ces bonnes performances ont été réalisées grâce à la profonde restructuration des activités et aux efforts de réductions des coûts et ce, malgré une conjoncture difficile. Celle-ci a été marquée par une intensification de la concurrence sur le marché intérieur et à l’international. 2013 a connu le plus fort niveau de concurrence de l’histoire du transport aérien au Maroc. L’offre de la concurrence a atteint un pic historique à plus de 11 millions de sièges, soit une hausse de 22 % par rapport à 2012. Sur la zone de chalandise prioritaire (axe Casablanca-Rabat), la progression de cette offre a atteint 24 %.

Ce contexte a été marqué par un retour en force des compagnies Low Costs, qui ont progressé de 25 %. L’offre des compagnies régulières a augmenté quant à elle de 17 %.

Par conséquent, le chiffre d’affaires global a enregistré un recul de 3 % pour s’établir à 13,38 milliards de dirhams dont 12,42 milliards pour l’activité transport. Le chiffre d’affaires lié aux activités hors transport s’élève, quant à lui, à un peu plus de 954 millions de dirhams.

Près de 6 millions de passagers ont été transportés par Royal Air Maroc en 2013, en baisse de 3 % par rapport à 2012 due principalement à une diminution de 13 % du trafic point à point, la compagnie ayant opéré un retrait de ce marché conformément au contrat-programme. Le trafic sur l’aéroport Casablanca a pour sa part progressé de 1 % grâce essentiellement à la progression du trafic en continuation et sur l’Amérique du Nord.

Malgré cette baisse de trafic, Royal Air Maroc a réussi à limiter la pression de la concurrence sur les performances de l’activité passage grâce aux efforts de réduction des coûts. Elle a enregistré une bonne performance sur les marchés Europe-Casablanca et Europe-Afrique. Sa part de marché a atteint 53 % sur les marchés Europe-Casablanca, malgré une explosion de l’offre des compagnies Low Costs au cours de l’été 2013.

Pour maintenir un niveau de rentabilité satisfaisant malgré la baisse du trafic, Royal Air Maroc a réduit de 2 % son offre de sièges tout en augmentant légèrement le nombre d’heures de vol réalisées par les avions de RAM. La durée moyenne des vols a en effet augmenté du fait de l’ouverture de nouvelles lignes vers des destinations éloignées telles Casablanca-Stockholm, Casablanca-Copenhague....

RAM : entreprise responsable et citoyenne

Royal Air Maroc est la seule compagnie aérienne qui paye correctement ses impôts. Le montant d’impôts payé par RAM s’élève à 400 millions de DH par an.

La compagnie nationale ramène plus de devises par passager que n’importe quelle autre compagnie aérienne. Le montant net de devises cédé sur le marché marocain après paiement des charges est de 2,5 milliards de DH par an, ce qui correspond à près de 400 DH par passager. Ce montant reste au Maroc et contribue aux équilibres de la balance des paiements.

RAM, porte drapeau du Royaume du Maroc, est la seule compagnie à même de promouvoir l’image du pays à l’international.

RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE

2014 : année des performances commerciales

Royal Air Maroc a réussi en 2013/2014 à redresser la tendance de trafic, et de chiffre d’affaires, tout en améliorant le coefficient de remplissage de ses avions, et en maîtrisant ses coûts unitaires.

Le trafic a progressé de 6% à fin mai 2014. Le chiffre d’affaires a enregistré également des variations positives depuis décembre 2013. A fin Mai 2014, les recettes passagers ont augmenté de 1%.

Le Coefficient de remplissage s’améliore en affichant 4 points supplémentaires en mai 2014. Durant la première semaine de juin, il affiche une augmentation de 7 points.

L’évolution du trafic international de RAM sur le Maroc pour le mois d’avril dépasse pour la première fois l’évolution du trafic international de la concurrence. Le trafic international de RAM sur le Maroc a enregistré des variations progressives par rapport à 2013 dépassant ainsi pour la première fois en avril 2014, l’évolution du trafic international de la concurrence (+10% pour RAM vs +6% pour la concurrence).

Le trafic point à point de RAM a progressé en avril 2014 face à une forte décélération de la croissance de la concurrence.

Sur le point à point : Le mois d’avril est le premier mois de l’année où on observe une croissance positive de RAM sur le point à point versus une décélération importante de la croissance du trafic de la concurrence.

Développement des ventes directes
Le chiffre d’affaires ventes à distance a poursuivi une croissance soutenue en 2013 puisqu’il a été multiplié par 9 en sept ans. Le nombre de visiteurs est passé de 2,5 millions en 2006 à 18 millions en 2013.

Le chiffre d’affaires réalisé par le biais d’internet constitue 25% du chiffre d’affaires global, part également en hausse puisqu’elle était de 24% l’an dernier. Sur ces 25%, le chiffre d’affaires réalisé sur le site internet www.royalairmaroc.com représente 13%, le reste du chiffre d’affaires est généré par l’agence en ligne.

Depuis le lancement du nouveau site web, on note une amélioration remarquable des ventes à distance (+22% en avril 2014).

Le nombre de visiteurs du site a augmenté de 19% à fin mai 2014 


RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE



RAM confirme son développement en Afrique



Le renforcement de l’ancrage de RAM en Afrique, l’augmentation de l’offre sur l’Afrique, et l’amélioration de la structure du réseau sur les destinations africaines les plus importantes ont permis d’accélérer la croissance du trafic et du chiffre d’affaires en Afrique.

D’année en année, le Maroc confirme son rôle de hub économique entre l’Afrique et le reste du monde. Le Royaume développe ainsi des axes de coopération dans tous les domaines
et avec la quasi-totalité des pays africains. Royal Air Maroc accompagne la stratégie nationale et les orientations Royales en renforçant sa plateforme de correspondances à Casablanca et en ouvrant de nouvelles lignes en Afrique. Avec 32 destinations desservies (dans 26 pays), le marché africain est le second marché de la compagnie, contribuant à hauteur de 23 % du chiffre d’affaires de l’activité passage.

En effet, le trafic en Afrique subsaharienne enregistre une évolution positive à 2 chiffres depuis janvier 13 pour atteindre +48% en Mai 2014. La progression du nombre de passagers transportés an Afrique subsaharienne est passée de 8% sur la période novembre 2013 – février 2014 à 34% sur la période mars-mai 2014.

Ce résultat est le fruit d’une mobilisation des équipes de Royal Air Maroc pour la réalisation d’une stratégie dédiée au continent. Parmi les principales actions entreprises :

- Augmentation de l’offre sur l’Afrique: ouverture de nouvelles lignes (Abuja, N’Djamena…)

- Amélioration de la structure du réseau sur les destinations africaines

- Réaménagement du programme de vols pour les destinations africaines (Conakry, Libreville et Bamako, Accra…)

- Un personnel de bord multiculturel : Royal Air Maroc emploie aujourd’hui plus de 20 nationalités à travers l’ensemble de son réseau et poursuit ce processus par le recrutement de diverses nationalités issues d’Afrique Subsaharienne. En 2015, 20% de l’effectif du PNC (hôtesses et stewards) de RAM seront de nationalités subsahariennes.

- Renforcement des vols directs sur Conakry, Libreville et Bamako, Accra,

- Conclusion, dans le cadre du renforcement de l’ancrage de RAM en Afrique, de partenariats pour soutenir des actions culturelles et artistiques :

A- biennale d’Art contemporain de Dakar (Dak’Art) au Sénégal

B- Marché Africain des Arts du Spectacle (MASA) en Cote d’Ivoire

C- FESPACO au Burkina Faso

D- Association nationale des journalistes d’origine africaine aux Etats-Unis (NABJ)

E- Conventions pour faciliter le transport aux adeptes des Tariqas Tijanias dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.

F- Accord en décembre 2013 pour faciliter les déplacements des collaborateurs de l’ONU, notamment dans le cadre des activités du Programme des Nations Unies de Développement (PNUD) et du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Impact de la visite Royale sur le trafic

entre le Maroc et l’Afrique


La tournée de S.M le Roi en Afrique en mars 2014 a eu un impact considérable sur les déplacements aériens entre le Maroc et le continent et en particulier les pays visités par le Souverain et le Maroc.

Côte d’ivoire

La progression du nombre de passagers transportés en côte d’ivoire est passée de 0% sur la période novembre – février, c'est-à-dire avant la visite de SM, à 40% après la visite 

Guinée

La progression du nombre de passagers transportés en Guinée est passée de -12% sur la période novembre – février, c'est-à-dire avant la visite de SM, à 15% après la visite 

Gabon

La progression du nombre de passagers transportés au Gabon est passée de -8% sur la période novembre – février, c'est-à-dire avant la visite de SM, à 23% après la visite

Mali

La progression du nombre de passagers transportés au Mali est passée de 59% sur la période novembre – janvier, c'est-à-dire avant la visite de SM, à 76% après la visite  

RAM CONFORTE SA METAMORPHOSE

RAM renforce ses investissements pour asseoir

son développement

Pour accompagner cette dynamique, Royal Air Maroc lance plusieurs chantiers dans tous les domaines. Pour renforcer sa flotte afin de la rajeunir, d’augmenter et d’améliorer son offre, la compagnie a intégré sept avions et elle prévoit la réception de neuf dans les mois à venir selon le calendrier suivant :

  • 4 avions E190 durant l’exercice 2015 ;

  • 2 avions B787-8 durant l’exercice 2015 ;

  • 2 avions B 787-8 durant l’exercice 2016.

En outre, la compagnie procédera à l’affrètement de 11 appareils supplémentaires de type gros et moyens porteurs qui renforceront sa flotte durant la période de pointe d’août prochain. Elle injectera ainsi l’équivalent de la flotte d’une compagnie aérienne de taille moyenne. L’objectif est de répondre à la demande croissante due aux fortes affluences sur les lignes de la compagnie pendant de la période estivale.

Les autres actions d’investissements entreprises (ou en cours) par la compagnie :

  1. Plus d’espace et dé-densification de la flotte depuis mars 2014. RAM a enlevé deux rangées de sièges dans chacun de ses appareils pour plus d’espace et de confort au profit de ses clients ;

  2. Refonte totale des cabines de 29 appareils dont 25 Boeing 737 Nouvelle Génération, 3 Boeing 767 et 1 Boeing 747 pour améliorer le confort des sièges et diversifier les distractions à bord: chaque siège dispose d’un écran individuel avec des choix de programmes ;

  3. Un nouveau programme de divertissement à bord

  4. Introduction du wifi: Système IFE téléchargeable sur tablettes des passagers et accessible à bord grâce à un wifi local, Accès à une offre IFE diversifiée : films, courts métrages, musique, jeux … et à déployer sur une flotte B 737 de 36 avions et au niveau de 2 salons VIP

  5. Nouveaux menus à bord

  6. Rénovation du Salon Business Class à l'Aéroport Mohammed V - Casablanca et du salon VIP à l’aéroport Orly

  7. Rénovation de la Salle Transit du Hub de Casablanca avec l’installation du Wifi, la restauration des fauteuils, l’ajout des prestations « jeux enfants »… ;

  8. Offre promotionnelle d’un troisième bagage: les passagers ont la possibilité d'enregistrer deux bagages de 23 kilogrammes chacun, au lieu d'un maximum de 23 kilogrammes actuellement sur les autres destinations et chez les autres compagnies.

Ces améliorations ont valu à la compagnie l'attribution du prestigieux trophée « International Five Star Diamond Award » par l’Académie Américaine des Sciences de l’Hospitalité (AAHS) qui récompense les performances réalisées par Royal Air Maroc dans le domaine de l’hospitalité, notamment sur ses vols longs courriers reliant le Maroc à l’Amérique du Nord. La compagnie a également décroché 3 étoiles Skytrax. Ce classement prestigieux a été attribué à Royal Air Maroc au début 2014 couronnant ainsi ses efforts continus sur la qualité de service à bord et sur les aéroports.



Un développement accéléré du réseau

Entamée depuis 2013, la phase de développement du réseau s’est accélérée en 2014. La compagnie nationale a ouvert plusieurs nouvelles lignes sur le réseau national et international. Elle a procédé à l’ouverture de 14 nouvelles lignes entre mars 2013 et aujourd’hui, ramenant le nombre de destinations desservies par RAM à l’international à 84 destinations. Il s’agit des lignes suivantes :

Ligne

Date d’ouverture

Jours de service

  1. Casablanca - Gatwick

28/03/2013

46

  1. Casablanca – Las Palmas

02/04/2013

246

  1. Casablanca - Stockholm

02/04/2013

246

  1. Casablanca - Copenhague

02/04/2013

357

  1. Casablanca - Praia

04/04/2013

247

  1. Casablanca - Turin

01/06/2013

256

  1. Casablanca - Zurich

19/04/2013

357

  1. Casablanca - Munich

14/12/2013

246

  1. Casablanca – Sao Paulo

31/10/2013

135

  1. Casablanca - Tenerife

31/10/2013

246

  1. Marrakech - Madrid

05/12/2013

246

  1. Marrakech - Gatwick

14/11/2013

135

  1. Marrakech - Milan

31/03/2014

15

  1. Casablanca-N’Djamena

02/06/2014

257

  1. Casablanca - Montpelier

21/07/2014

246

  1. Milan-Béni Mellal

21/07/2014

146

  1. Casablanca – Charles de Gaulles

23/07/2014

1234567

  1. Marrakech - Genève

28/09/2014

47

A cela s’ajoutent les nouvelles lignes intérieures

Ainsi, le réseau à fin avril 2014 se présente comme suit :

  • Hub international de Casablanca

    • 86 aéroports desservis dans 48 pays 

    • Hub à dominance Nord<>Sud

    • Plus de 115 vols CMN  par jour sur l’international 

    • Taux de continuation Inférieur à 3h : 50%



  • Point à Point International

    •  Plus de 35 vols par jour

    •  28 au départ des villes de province




  • Lignes intérieures

    •  22 liaisons

    • 16 villes marocaines desservies au départ de Casablanca

    • 6 liaisons entre villes marocaines autres que Casablanca

similaire:

2014 : ann2e des performances commerciales iconVeille technologique : Métiers du tourisme et de l’alimentation mise à jour juillet 2014
«Le goût et l'alimentation dans l'Antiquité» Dossier d'Archéologie mars / avril 2014

2014 : ann2e des performances commerciales iconDépartement des sciences commerciales

2014 : ann2e des performances commerciales iconAtelier sur l’entreprenariat social et la participation du secteur...
«L'entrepreneuriat social est le concept de l'application des techniques commerciales et des mécanismes de marché pour résoudre les...

2014 : ann2e des performances commerciales iconAtelier de formation
«Pour des choix éclairés», l’Association souhaite, par son Congrès 2014, contribuer à une meilleure compréhension par les économistes...

2014 : ann2e des performances commerciales iconL’essentiel de la monnaie est créée par les banques commerciales à l’occasion de crédit

2014 : ann2e des performances commerciales iconCommuniqué de Presse Parc de Tréville, 2 décembre 2014

2014 : ann2e des performances commerciales iconFait intéressant, la progression 2013/2014 au regard de 2012/2013...
«traditionnels» qui sont le plus attachés au made in France; les cadres pour leur part sont plus attachés aux produits européens...

2014 : ann2e des performances commerciales iconLes relations commerciales internationales obeissent-elles aux lois du marche ?
«lois du marché» : principe marchand s’impose aux acteurs du commerce (importance de la concurrence, acteurs «price taker», primauté...

2014 : ann2e des performances commerciales iconThèse : «Relations commerciales entre le Canada et la cee» Institut...
«Salon Voltaire», à Toronto. Présentation sur les enjeux liés à la mondialisation («Global Business Today») – Juin 2007

2014 : ann2e des performances commerciales iconGala d’excellence Desjardins 2016
«Investissements/rénovations» est décerné à une entreprise qui entre le 1er septembre 2014 et le 1er mars 2016, a fait des rénovations...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com