La montée des contestations radicales








télécharger 79.04 Kb.
titreLa montée des contestations radicales
page3/3
date de publication14.11.2016
taille79.04 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3
Reconquête une étude sur le rapport Obin, un rapport officiel mais totalement occulté, parce qu'il montre le degré de soumission des professeurs et des proviseurs aux exigences islamiques dans tous les domaines. Le voilà, le vrai jihad. De même, les RG produisent régulièrement des rapports sur ce qui se passe dans les prisons, sans que cela n'émeuve personne.

Je vous signale aussi une grande première : en juin dernier, la justice française a jugé selon le droit islamique. Pour la première fois, elle a appliqué la charia, sans que cela suscite la moindre réaction. Quand je dis la justice française, je ne parle pas d'un obscur tribunal de banlieue. Je parle d'un arrêt de la cour d'appel de Paris, et d'un arrêt de la Cour de cassation. Amené, par conséquent, à faire jurisprudence.

C'est un Français d'origine algérienne, Amar Bergham, qui est mort à Lille. Il se disait athée et avait demandé à ses enfants d'incinérer son corps. Mais sa veuve, dont il était divorcé depuis longtemps, avait décidé qu'il devait être inhumé parce qu'il était musulman. Et elle a saisi la justice. Elle a produit une fatwa de la Ligue islamique du Nord, qui dit ceci : “ Seule une autorité judiciaire musulmane dans un pays musulman doit définir et vérifier les causes de l'apostasie d'une personne. ” Ce qui est impossible en l'occurrence, puisque le défunt était français. Donc, du point du vue du droit islamique, il est mort musulman.

La cour d'appel de Paris avalise la fatwa, et tout le droit islamique en la matière. En effet, elle estime que “ rien ne permet d'affirmer ” que le défunt “ avait entendu rompre tous liens avec ses traditions, l'absence de respect des obligations de l'Islam n'étant pas déterminante ”. C'est exactement ce que dirait un tribunal islamique. De ce fait, M. Bergham n'ayant “ pas fait le choix expressément et de manière certaine d'un mode de funérailles ayant un caractère irréversible, violent et contraire à sa tradition ”, la cour ordonne l'inhumation de son corps.

Ainsi importe-t-il d'abord, pour la justice laïque française, de faire respecter la “ tradition ” auquel le défunt est supposé appartenir, et non ses dernières volontés. On constate aussi que la cour d'appel de Paris condamne l'incinération comme un mode de funérailles “ violent ”. Or ce qui est violent est par définition contraire à la loi. L'incinération serait-elle subrepticement devenue illégale… pour les musulmans ?

Enfin, la Cour de cassation a confirmé, et amplifié, la chose. La plus haute instance judiciaire française a carrément déclaré que la cour d'appel avait “ fait ressortir la volonté d'Amar Bergham d'être inhumé dans le respect de la tradition musulmane ”. Ce qui est faux, comme on l'a vu. Mais ce qui compte, ce n'est pas la vérité, c'est le respect de la charia. Amar Bergham n'ayant pas été jugé apostat par un tribunal islamique, il était musulman et “voulait” donc forcément être inhumé dans le respect de sa tradition…

Voilà où nous en sommes. Il s'agit de tout autre chose que d'une anecdote. Et lorsqu'on suit de près la progression de l'islam dans notre pays, on voit que les petites fêtes altermondialistes, les menées médiatiques des groupuscules activistes, et même l'implantation grandissante des syndicats SUD, ou le poids scandaleux du syndicat de la magistrature, sont négligeables à côté de cette vague de fond. Et si le mot négligeable vous paraît trop fort, c'est encore pire, puisque ces gens-là sont des alliés de l'islamisme, ils défendent et promeuvent l'islamisme, ils applaudissent Tariq Ramadan.

Car le communisme du XXIe siècle, c'est l'islam, la vraie révolution du XXIe siècle, c'est la révolution islamique. La mode est aux révolutions feutrées, aux révolutions de velours. Celles qui ne font pas peur. La révolution islamique du XXIe siècle s'installe en invoquant la tolérance, le vivre ensemble, le respect des valeurs communes, avec la bienveillance d'une république qui fut laïque quand il fallait abattre l'Eglise catholique, et qui construit des mosquées avec bonne conscience pour installer l'islam totalitaire chez lui chez nous. Car il n'y a pas d'autre islam que l'islam totalitaire, comme il n'y a pas d'autre communisme que le communisme totalitaire. Et c'est le grand défi de notre temps.

Yves Daoudal
Annexe 1

Extrait de mon éditorial de National Hebdo du 1er septembre 2005

L'université d'été d'Attac s'est tenue à la faculté de droit (sic) de Poitiers. Ségolène Royal était là, et elle a justifié le soutien du conseil régional (40 000 euros) à une association qui avait mené campagne, contre l'appareil socialiste, pour le non au référendum, par le fait que “ Attac se définit comme un mouvement d'éducation populaire ”

José Bové (membre fondateur d'Attac) était attendu à Poitiers le 26 août, mais il n'est pas venu, car il était “ retenu sur le plateau du Larzac où il accueillait une délégation de paysans sud-coréens ”. En revanche il était la veille à l'université d'été des Verts, et le lendemain à celle de la LCR. José Bové était certes chez lui à la LCR, puisque le parti trotskiste est le premier moteur de l'altermondialisme. Mais surtout José Bové est en pré-campagne présidentielle. Et c'est à l'université des Verts qu'il a exprimé ouvertement son souhait qu'il y ait en 2007 un candidat d'union, autour duquel se mobiliseraient les “mouvements sociaux” et des partis politiques comme la LCR, le PCF, les Verts…

Le problème avec les Verts est qu'ils étaient très divisés sur la Constitution européenne. Or on remarque qu'à leur université d'été les partisans du oui (comme Dominique Voynet) ont développé la même thématique altermondialiste que les partisans du non. Et que le secrétaire national Yann Wehrling a insisté sur l'idée qu'il ne fallait pas diviser les forces, mais “ les réunir pour changer l'Europe et la France et pour cela gagner les élections de 2007 ”.

Un regard superficiel sur l'extrême gauche pouvait laisser penser que le rejet de la Constitution européenne était le ciment de leur union, et la promesse d'une candidature unique. Il n'en est rien. José Bové est invité par des Verts qui ont fait campagne pour le oui et c'est chez eux qu'il parle de la candidature unique, dans le cadre d'un rassemblement plus large.

Cela montre que ce qui importe pour eux est le combat “antilibéral”, en fait subversif, et que la question européenne en tant que telle leur importe peu. Car ils sont avant tout mondialistes, comme le souligne le terme altermondialisme, imposé par Attac au détriment de celui d'antimondialisation, aujourd'hui disparu.
Annexe 2

— A la tribune du principal débat de l'université d'été 2005 de la LCR il y avait Marie-George Buffet, José Bové, Jean-Luc Mélanchon, Yves Salesse, président de la Fondation Copernic, Annick Coupé, sous sa casquette de porte-parole de l'Union syndicale Solidaires (SUD-PTT) mais qui est aussi membre de la Fondation Copernic, et Claire Villiers, sous sa casquette de porte-parole de la Convergence citoyenne pour une alternative à gauche, mais qui est aussi membre de la Fondation Copernic. Laquelle Fondation participait également aux Journées d'été des Verts.

— L'absence de José Bové à l'université d'été d'Attac souligne que le torchon brûle entre certaines organisations fondatrices de l'association (grosso modo celles qui voudraient qu'Attac soutiennent une candidature altermondialiste à la présidentielle) et la direction de Jacques Nikonoff jugée sectaire et autoritaire, lequel Nikonoff refusant absolument qu'Attac s'engage derrière un candidat quel qu'il soit. Mais il sera vraisemblablement débarqué lors des prochaines élections internes d'Attac, à la fin de l'année.

— Lors de la 5e édition du Forum social mondial, à Porto-Alegre, en janvier dernier, avait été décidé que le prochain serait "éclaté". Il aura lieu simultanément à Caracas, Karachi et Bamako.

— Tariq Ramadan fait partie d'un groupe de 13 personnalités appelées à faire des propositions au gouvernement britannique pour empêcher les musulmans de Grande-Bretagne de glisser dans l'extrémisme… Il a été nommé univeristaire-invité du collège Saint-Antoine d'Oxford pour l'année 2005-2006…
1   2   3

similaire:

La montée des contestations radicales iconLes chemins de la puissance : les Etats-Unis et le monde depuis les 14 points de Wilson
«monde libre». Mais leurs multiples interventions militaires, leur omniprésence diplomatique, économique et culturelle, sans rivale...

La montée des contestations radicales iconLe marketing est l’étude, l’analyse, l’organisation, la planification...

La montée des contestations radicales iconNote marginale : Confirmation des droits existants des peuples autochtones...
«peuples autochtones du Canada» s’entend notamment des Indiens, des Inuit et des Métis du Canada

La montée des contestations radicales iconFederation des Technologies de l’Information, Des telecommunications et de l’offshoring
«Contrat Progrès 2006-2012» entre le gouvernement et les professionnels du secteur, représentés par l’Apebi, est l’expression d’un...

La montée des contestations radicales iconRésumé Face à une économie mondiale caractérisée par l’ouverture...

La montée des contestations radicales icon2012: Formation modulaire en technique de vente et négociation commerciale...

La montée des contestations radicales iconSommaire
«des médias démocratiques, libres, responsables et créatifs», étant donné que le progrès du processus des réformes est lié au renforcement...

La montée des contestations radicales iconA. rapport du president sur le fonctionnement du conseil d’administration...
«des conditions de préparation et d’organisation des travaux du conseil ainsi que des procédures de contrôle interne mises en place...

La montée des contestations radicales iconLe programme de recherche «Porcherie Verte»
«pollueurs»: IL est temps de démontrer que la bonne gestion agronomique des effluents d’élevage contribue à la prévention des pollutions...

La montée des contestations radicales iconConcours externe et 3
«Gambetta». Des contacts ont été pris pour réaliser des tests des produits de la marque «Gambetta Classique» sur tout le territoire...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com