Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant»








télécharger 225.81 Kb.
titreProgramme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant»
page2/7
date de publication23.10.2016
taille225.81 Kb.
typeProgramme
e.21-bal.com > loi > Programme
1   2   3   4   5   6   7

0.3.Phase commerciale et d’orientation des entreprises


La prospection et la commercialisation du programme seront assurées par les chefs de projet territoriaux.

Lors de cette phase, le chef de projet territorial doit étudier la situation de l’entreprise, ses projets, pratiques clés, niveaux de ressources, besoins-priorités, puis l’orienter sur l’option du programme « Innovation PME » correspondant à ses besoins. Cette étude doit pouvoir être mise en œuvre au cours d’une réunion de 1h30 à 2h30 avec le(s) responsable(s) de l’entreprise. Suivant les cas, les conclusions de cette pré-analyse, s’effectueront en temps réel ou feront l’objet d’une restitution lors d’un entretien ultérieur.

0.4.Modalités d’interventions auprès des entreprises


Les modalités d’intervention du programme « Innovation PME » dans les entreprises résultent d’un choix d’approche par étapes successives courtes, continues ou discontinues, permettant :

de tenir compte du manque de ressources et de disponibilité dans les PME, de leur permettre d’acquérir ou d’améliorer à leur rythme, de façon continue ou discontinue, des capacités pour innover ;

de donner l’opportunité de choisir son parcours de progrès en fonction de priorités d’entreprise ;

de valider formellement à chaque étape des acquis et la motivation-implication de la PME ;

de laisser si nécessaire un temps de maturation (ou de respiration) entre les étapes ;

de transférer des approches et de produire des résultats concrets et utiles à la PME à chaque étape.

A.Etape 1 : Analyse


La première étape dans laquelle une entreprise peut engager sa participation est une étape d’Analyse.

La nature de l’analyse conduite, parmi 3 options proposées, est décidée lors de la phase commerciale, en fonction des besoins de l’entreprise et de ses priorités.

Cette première étape d’Analyse, réalisée sur une durée de 4 mois (maximum), comporte 7 demi-journées d’interventions du consultant dans l’entreprise confiée et 2 journées collectives de séminaire et formation interentreprises pour un groupe de 6 à 10 PME participantes.

A l’issue de cette phase d’analyse, des acquis doivent être validés par l’entreprise, le consultant, le chef de projet territorial : élévation du niveau de maturité de dirigeants, enjeux définis pour l’entreprise, intégration de connaissances, maîtrise d’outil de décision, dispositions, prise de décisions, évolution d’organisation, étape-avancée sur un projet, décision d’action, décision d’un projet…

Option A d’analyse : « stratégie d’offre innovante » - processus amont de management de la stratégie d’innovation


Cette option concerne la stratégie d’innovation, le processus amont de management de l’innovation associé à la gestation d’une nouvelle offre structurante pour les PME :

La stratégie d’innovation, en lien avec le marketing stratégique et la stratégie générale de l’entreprise.

les processus d’exploration d’opportunités et de génération d’idées, les compétences clés, les processus d’évaluation et de décision, les collaborations, les choix de R&D amonts, les ressources, les moyens, l’organisation, la culture d’entreprise, etc., qui supportent et permettent de manager et déployer cette stratégie.

Cette option permet de poser, avec le(s) dirigeant(s), les réflexions de nature « stratégie générale d’innovation » et d’évaluer l’organisation et les pratiques, pour son entreprise, qui à partir de cette stratégie, peuvent permettre : l’exploration et la génération d’idées nouvelles, l’évaluation de ces idées et des risques, les choix, la prise décision de lancement de projets pertinents et cohérents avec les potentialités et possibilités accessibles à l’entreprise (ressources, marchés, commercialisation, etc.)

La dimension éco-innovation, source potentielle croissante de valeur doit être prise en compte dans cette réflexion.

L’outil d’analyse doit permettre aux entreprises, de façon pratique et opérationnelle, compatible avec la culture PME, leurs ressources limitées, des disparités de niveaux :

de progresser dans leur niveau de maturité (réflexion-formation) ;

d’identifier les efforts prioritaires à réaliser pour : bâtir une stratégie d’innovation, faire émerger des projets ;

d’améliorer et mieux assurer un projet en cours, particulièrement la phase avant-projet-faisabilité. (pour celles qui sont dans cette situation) ;

de prendre connaissance des étapes et des supports à formaliser dans cette phase amont de définition, afin d’emporter l’adhésion des acteurs, de mieux maîtriser un processus susceptible d’aboutir de façon reproductible, sinon récurrente, à des projets d’innovation, de nouveaux produits ou offres.


Option B d’analyse : « Processus marketing d’écoute client et d’anticipation des besoins des clients


La relation client (cf. dans les 3 axes ci-dessous), vecteur de différenciation et d’innovation.

Cette option est destinée aux entreprises d’offre B-to-B (qui travaillent sur affaires, cahier des charges clients) : de sous-traitance et de services industriels, fournisseurs de produits, d’équipements ou solutions industriels ou B-to-C. Elle concerne l’opportunité, les possibilités et l’initialisation ou l’amélioration de pratiques concernant :

1- L’écoute clients et prospects (indépendamment des relations commerciales ou sur des affaires en cours) de façon à :

déceler des besoins non ou insuffisamment satisfaits, des problèmes client non résolus et non encore posés ;

identifier des fonctions attractives pour le client, complémentaires aux fonctions obligatoires spécifiées ;

identifier des besoins nouveaux, des opportunités nouvelles ;

anticiper avant la concurrence, avant consultation, les besoins explicites et latents du client ;

mieux connaitre et intégrer l’environnement client et utilisateurs, la stratégie du client afin de pouvoir s’intégrer dans sa stratégie ;

percevoir au plus tôt une évolution ou des modifications de l’environnement client et utilisateurs (client du client) ;

recueillir auprès des clients des informations stratégiques concernant les concurrents, éventuellement concernant d’autres clients (les concurrents du client) ;

réduire les risques pour le client et le fournisseur ;

valoriser son expertise ou de nouveaux atouts ;

infléchir une situation ou c’est le client qui « gère » le fournisseur par des demandes « fermées » qui limitent les marges de manœuvre économiques et d’innovation ;

alimenter la créativité de l’entreprise (directement ou indirectement) ;

mieux identifier les processus de décision client et la chaîne des prescripteurs et décideurs

Un processus d’écoute client et d’anticipations de ses besoins qui permet de passer d’une position réactive à une position proactive.

2- Une approche client pour tester, qualifier, valider auprès de celui-ci une idée, un concept, une nouvelle offre (fonctionnalité, produit, offre plus complète, service…) issues de réflexions internes.

3- une action marketing pour valoriser sa position de fournisseur innovant auprès des clients ; se positionner pour devenir partenaire d’innovation, de codéveloppement du client.

Option C d’analyse : « Processus transverse opérationnel de management et de maîtrise des projets d’innovation »


Cette option concerne l’ensemble du processus opérationnel de management d’un projet d’innovation, de développement d’une nouvelle offre, d’un nouveau produit :

avant projet : pré étude de faisabilité dans l’ensemble des dimensions (objectifs, positionnement, technique, économique-financière, contraintes vitales, industrielle, commerciale…), les enjeux du projet ;

formulation ;

faisabilité ;

organisation ;

conception-développement ;

lancement.

Les PME cibles du programme « Innovation PME » ont une culture processus et des ressources mobilisables dans un processus d’innovation souvent limitées, Les responsables sont fréquemment multifonctions, ce qui induit des difficultés pour structurer leur position-approche dans une approche processus.

L’outil d’analyse doit permettre de façon pratique et opérationnelle, compatible à la culture des PME d’aider l’entreprise :

à structurer son processus de management des projets d’innovation, à qualifier les données d’entrée, à assurer les étapes clés, l’interface entre ces étapes clés, à valider les éléments et conditions de prise de décision, à gérer les risques et les objectifs, à optimiser les ressources et les choix interne/externe, à capitaliser dans les projets.

à conduire un projet, fiabiliser, optimiser les conditions de réussite d’un projet en cours ou du lancement d’un nouveau projet.

B.Etape 2 : Plan d’Actions, action-formation intra


Comme suite pouvant être donnée à l’Analyse effectuée, l’entreprise a la possibilité de s’engager pour une étape complémentaire de 4 mois d’accompagnement par un consultant, pour aider :

soit, à l’élaboration du Plan des actions prioritaires relatives aux conclusions de l’Analyse ;

soit, à la définition du plan d’une action prioritaire courte sur un projet, réalisable dans le cadre du planning et à sa réalisation (exemple d’illustration : pour amélioration des données d’entrées sur un projet précis, réalisant de l’analyse fonctionnelle du produit) ou une nécessité prioritaire ;

éventuellement, au lancement d’une ou des actions plus importantes dont la durée est supérieure à 4 mois.

Cette étape d’accompagnement « Plan d’Actions », d’une durée de 4 mois, prévoit 7 demi-journées d’interventions du consultant en entreprise.

Lors de cette étape d’accompagnement, spécifique à chaque entreprise, il n’est pas prévu de formations interentreprises. L’accompagnement du consultant doit s’effectuer dans une logique d’action-formation, d’aide à savoir « faire ».

A l’issue de cette étape, les acquis seront à valider suivant les indications du paragraphe - Conditions d’exécution de la prestation de conseil.

C.Possibilités d’enchaînements successifs d’étapes


L’entreprise s’engage dans une première étape d’Analyse de 4 mois (de son choix, parmi les 3 options d’analyse proposées).

Dans les limites de la durée du programme, elle peut ensuite s’engager successivement dans une ou deux (max) autres nouvelles étapes de 4 mois. A choisir parmi une ou deux étapes de Plan d’Actions, une autre étape d’Analyse.

La participation à 2 ou 3 étapes successives peut se faire en continuité dans le temps ou de façon discontinue.

La participation à une nouvelle étape est conditionnée à la validation d’acquis, de livrables, de l’étape précédente.


1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconLuceor nommé Champion 2016 du Pôle Systematic
«intelligente». Ces Pme et eti ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse de la part du Comité présidé par Laurent Kott et Fadwa...

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconProgramme d’innovation Construire au Canada ap 006 Volet militaire
«présélectionnées», ce qui signifie qu'elles sont approuvées «en principe». Toutefois, cette présélection ne garantit pas l'attribution...

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconSolution externe : agence, consultant, etc

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconDossier de candidature

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconDossier de candidature

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconProgramme de la plénière animée par
«Innover pour créer de l’emploi et accélérer la transition énergétique et écologique»

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconAppel à Projets relatio

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconAppel de projets novateurs

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconCadre général et contexte de l'appel à proposition

Programme innovation pme, coordonné par Appel à candidature «Consultant» iconC’est un véritable pavé dans la mare de la pensée unique ultra-libérale...
«l’erreur est d’avoir lié un mouvement de privatisation à un mouvement de non-intervention de l’Etat dans le domaine de l’innovation...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com