Ema ecole, Mutations, Apprentissages








télécharger 118.63 Kb.
titreEma ecole, Mutations, Apprentissages
page1/4
date de publication23.10.2016
taille118.63 Kb.
typeDocumentos
e.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4


Dans le cadre du cycle thématique

" Éduquer et transmettre : quelle école demain ? "
Conférence - débat

organisée par le Laboratoire EMA - Ecole, Mutations, Apprentissages
Daniel MARCELLI et Eirick PRAIRAT

" L’autorité éducative :

fondements, enjeux et perspectives "
Mercredi 15 Juin 2011 à 20h 


Université de Cergy-Pontoise

Site des Chênes 2 – Amphithéâtre Larousse
Daniel MARCELLI est professeur de psychiatrie de l’adolescent, chef du service de pédopsychiatrie au CHU de Poitiers.

Eirick PRAIRAT est professeur en sciences de l’éducation, à l’université Nancy 2.

Présentation de M. Bruno Robbes
Bonsoir à toutes et à tous.
Très heureux de vous accueillir à nouveau à l’Université de Cergy-Pontoise pour cette conférence-débat, intitulée « L’autorité éducative : fondements, enjeux et perspectives ».
Tout d’abord, je tiens à remercier madame la présidente de l’université, monsieur le vice-président chargé de la recherche, la direction de l’IUFM, ainsi que les collègues de notre laboratoire EMA et en particulier sa directrice, Béatrice MABILON-BONFILS, engagée avec moi depuis l’année dernière dans l’organisation de ce cycle thématique « Éduquer et transmettre : quelle école demain ? ». Merci également aux services de l’IUFM et de l’Université de Cergy-Pontoise, sans lesquels cette manifestation ne pourrait avoir lieu.
Je remercie enfin et surtout, Daniel MARCELLI et Eirick PRAIRAT, d’avoir accepté cet échange sur une problématique sociétale toujours vive, celle de l’autorité en éducation, entre nostalgie d’un autoritarisme à la fois regretté et récusé, représentation d’une autorité dite « naturelle », ou encore refus d’exercer une autorité prétendument illégitime, anti-éducative et de soutenir le conflit, au risque de livrer nos enfants et nos adolescents à d’autres lois : celle du marché des médias et de la consommation sans limite, celle du groupe de pairs qui peut les conduire à se mettre en danger, ou encore celle de certains adultes plus intéressés par eux-mêmes que soucieux du devenir auteurs de ces jeunes.
J’ajouterai que la question de l’autorité, après avoir longtemps été un tabou dans la profession enseignante, les concerne aujourd’hui directement, venant interroger plus globalement la légitimation de la fonction sociale et des métiers d’éducation.
La formation des enseignants à l’exercice de l’autorité devient même un enjeu politique et de recherche pour les sciences de l’éducation, entre cours de « tenue de classe » et conception de formations développant non pas des « recettes » qui fonctionneraient une fois pour toutes, mais des savoirs d’actions spécifiques, des gestes professionnels qui s’apprennent et s’ajustent selon les situations et avec le temps, guidés par des principes d’action conformes à une certaine éthique de la relation humaine.
Sans plus attendre, quelques mots de présentation de nos deux intervenants, puis quelques éclaircissements sur l’objet et le déroulement de cette conférence.
Daniel MARCELLI est professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, et chef du service de pédopsychiatrie au CHU de Poitiers. Parmi les nombreux ouvrages qu’il a publié, je signalerai les deux traités de psychopathologie régulièrement réédités aux éditions Masson : Enfance et psychopathologie, avec David Cohen et adolescence et psychopathologie. Daniel Marcelli vient également de coordonner avec David Le Breton un volumineux Dictionnaire de l’adolescence et de la jeunesse, publié en octobre 2010 aux Presses Universitaires de France.

Mais c’est surtout pour ses travaux originaux et précurseurs sur l’autorité éducative qu’il est présent ce soir. En empruntant à la paléontologie (Yves Coppens, Pascal Picq) et à Darwin d’une part, à son expérience de pédopsychiatre auprès de très jeunes enfants et d’adolescents d’autre part, il fait parti de ces « praticiens chercheurs » qui participent à fonder cette conception émergente de l’autorité éducative.

C’est ainsi qu’il a publié :

- en 2003, L’enfant chef de la famille. L’autorité de l’infantile, chez Albin Michel ;

- en 2006, Les yeux dans les yeux. L’énigme du regard ;

- en 2009, Il est permis d’obéir. L’obéissance n’est pas la soumission.

J’ajoute qu’à travers ses livres et les conférences qu’il donne, il est un formidable vulgarisateur des résultats de recherches auprès du grand public. Il a par exemple publié en septembre 2010, La violence chez les tout-petits, aux éditions Bayard.
Eirick PRAIRAT est philosophe de l’éducation, professeur en sciences de l’éducation à l’université Nancy 2. Reconnu pour ses travaux sur la sanction éducative, il abordait déjà la problématique de l’autorité en éducation à travers l’étymologie, dans son ouvrage La sanction. Petites méditations à l’usage des éducateurs, publié en 1997 aux éditions L’Harmattan. Le choix du terme « autorité éducative » dans mes propres travaux s’inspire d’ailleurs totalement de sa conception de la sanction éducative. Sur cette question, il a notamment publié un « Que sais-je ? » bien connu et réédité : La sanction en éducation. Ses travaux ont encore inspiré la fameuse circulaire de juillet 2000 relative aux procédures réglementaires et disciplinaires dans nos collèges et nos lycées.

Mais ses recherches philosophiques et historiques portent aussi sur les normes et plus largement sur les enjeux éthiques du travail enseignant. Ainsi, il « milite » pour la mise en place d’un code de déontologie des enseignants français, et s’intéresse de près aux réflexions et aux pratiques conduites dans d’autres pays (en Suisse et au Québec notamment). Son ouvrage De la déontologie enseignante, publié en 2009 au Presses Universitaires de France témoigne de cette orientation.

Quant à sa contribution à la réflexion sur l’autorité, elle porte sur le travail d’articulation et de synthèse qu’il fait, des fondements anthropologiques et philosophiques de l’autorité éducative en tant que conception émergente. Pour cela, Eirick Prairat s’appuie sur son excellente connaissance des philosophes qui se sont intéressés ou s’intéressent à cette question (Arendt, Kojève, Gadamer, Ricoeur, Gauchet, Revault d’Allonnes) et dont il sait nous rendre accessible les pensées. A ce sujet, il vient de coordonner un ouvrage L’autorité éducative : déclin, érosion ou métamorphose, publié aux Presses Universitaires de Nancy.
Passons à l’objet et au déroulement de cette conférence.
Si l’on considère que l’autorité éducative désigne non pas l'autorité dans la relation d'éducation en général, mais une conception en cours d'élaboration, cette conférence-débat se donne pour objectif d’approfondir les fondements du concept d'autorité éducative à partir de l’anthropologie, de la philosophie et de l’étymologie d’une part, de la psychologie du développement primo-infantile et de la paléontologie d'autre part. Nous examinerons également les enjeux et les perspectives de l'exercice de l'autorité éducative au regard de la fonction sociale d'éducation, à l'heure où des réponses à court terme et souvent exclusives (pénales, médicales, répressives) nous sont présentées comme bien plus efficaces que les réponses éducatives.
Chaque intervenant aura 45 minutes environ pour développer son propos. Puis je proposerai ensuite à chacun de réagir brièvement à l’exposé de l’autre, avant de vous donner la parole pour des questions.
Merci encore à tous les deux d’avoir accepté de nous offrir ce dialogue.

  1   2   3   4

similaire:

Ema ecole, Mutations, Apprentissages icon2008 – 2011 : Université d’Etat d’économie de Rostov-sur-le-Don....
«Peguchilisché-shkola»). Diplôme de professeur d’école primaire (professeur d’école primaire et éducatrice),(mention exellent)

Ema ecole, Mutations, Apprentissages icon2013 Raymond Chabot Grant Thornton-École d’entrepreneurship de Beauce...

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconMettre en candidature un/e étudiant/e exceptionnel/le de leur l’école...

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconComment participer à l’amélioration des pratiques pédagogiques des enseignant/e/s ?
«plus on entre tôt à l’école, plus on réduirait les inégalités sociales» est un pari gagné contrairement aux idées reçues

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconResponsable des études de premier cycle à l’École de relations industrielles...
«Pensée allemande et européenne» /Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. «Droit et Société», 2006, 384p

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconRésumé Dans le cadre d’un projet réalisé au sein de la Haute école...

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconDocteur en sociologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales
«esprit» du capitalisme (1910), in L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme suivi d’autres essais, Paris, nrf gallimard,...

Ema ecole, Mutations, Apprentissages iconLa quatrième partie est consacrée à l’aspect socio-culturel, c'est-à-dire...
«Nicolas Joneau attestait en 1665 que la maison de la cure était en bon état en 1618 et d’avoir été à l’école en ladite maison sous...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
e.21-bal.com